Gâteau Roulé Suisse

Les ingrédients

  • 5 jaunes d’œufs
  • 1 g de sel
  • 50 g de sucre
  • 90 g de farine à gâteau
  • 2 g de levure chimique
  • 50 g d’huile végétale
  • 50 g de lait
  • Meringue (5 blancs d’œufs + 70 g de sucre)

La préparation

  1. Préparation des Jaunes : Mélangez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à obtenir une consistance légère et mousseuse.
  2. Meringue : Battez les blancs d’œufs en ajoutant le sucre en trois fois jusqu’à obtenir une meringue ferme.
  3. Mélange de la Pâte : Incorporez la farine tamisée et la levure chimique aux jaunes d’œufs. Mélangez jusqu’à ce que la farine soit complètement intégrée.
  4. Incorporation du Lait et de l’Huile : Ajoutez le lait et l’huile à une petite quantité de la pâte, puis mélangez avec le reste de la pâte.
  5. Cuisson : Versez la pâte dans un cadre de 39 cm x 29 cm x 4,5 cm. Faites cuire au four préchauffé à 170°C pendant 30 minutes.
  6. Garniture et Finition : Après la cuisson, étalez de la confiture ou du miel sur le gâteau, roulez-le serré et laissez refroidir au réfrigérateur.
  7. Ce gâteau roulé suisse est un délice moelleux et savoureux, parfait pour le thé de l’après-midi ou comme dessert spécial.

Gâteau au chocolat fondant

Les ingrédients

  • 200 g de chocolat noir
  • 150 g de beurre
  • 150 g de sucre en poudre
  • 4 œufs
  • 50 g de farine tout usage
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille (facultatif)
  • Une pincée de sel

La préparation

  1. Préchauffez votre four à 180°C (thermostat 6) et beurrez légèrement un moule à gâteau rond ou rectangulaire.
  2. Dans une casserole à feu doux, faites fondre le chocolat noir et le beurre ensemble, en remuant régulièrement jusqu’à ce que le mélange soit lisse et homogène. Retirez du feu et laissez refroidir légèrement.
  3. Pendant ce temps, dans un grand bol, battez les œufs avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux et de couleur plus claire.
  4. Ajoutez ensuite le mélange de chocolat fondu et beurre tiède dans le bol avec les œufs et le sucre. Mélangez bien jusqu’à ce que tous les ingrédients soient combinés.
  5. Incorporez ensuite la farine et la pincée de sel au mélange, en remuant doucement jusqu’à ce que la farine soit bien incorporée.
  6. Versez la pâte dans le moule préparé et lissez le dessus avec une spatule.
  7. Placez le moule au four préchauffé et faites cuire le gâteau au chocolat fondant pendant environ 20 à 25 minutes, ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte propre, avec quelques miettes humides attachées.
  8. Une fois cuit, retirez le gâteau du four et laissez-le refroidir légèrement dans le moule avant de le démouler.
  9. Servez le gâteau au chocolat fondant tiède ou à température ambiante, accompagné d’une boule de glace à la vanille ou de crème fouettée, si vous le souhaitez.

Camembert En Croûte

Les ingrédients

  • Camembert entier
  • Pâte feuilletée
  • Miel (facultatif)
  • Noix, noisettes, ou fruits secs au choix (facultatif)

La préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Déroulez la pâte feuilletée sur une surface légèrement farinée.
  3. Placez le camembert au centre de la pâte.
  4. Si vous le souhaitez, ajoutez un filet de miel sur le camembert.
  5. Ajoutez des noix, noisettes ou fruits secs sur le camembert (facultatif).
  6. Repliez la pâte autour du camembert pour l’envelopper complètement.
  7. Placez-le sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
  8. Enfournez pendant 20-25 minutes jusqu’à ce que la croûte soit dorée et croustillante.
  9. Servez chaud avec des tranches de pain ou des crackers.

Crème Chantilly au Mascarpone

Les ingrédients

  • 250 ml de crème fraîche
  • 100 g de mascarpone
  • 50 g de sucre glace
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille

La préparation

  1. Dans un bol moyen, versez la crème fraîche.
  2. À l’aide d’un fouet ou d’un batteur électrique, fouettez la crème jusqu’à ce qu’elle commence à épaissir. Veillez à ne pas trop fouetter pour éviter que la crème ne devienne trop dense.
  3. Incorporez délicatement le mascarpone à la crème.
  4. Ajoutez le sucre glace et l’extrait de vanille. Continuez à fouetter doucement jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien mélangés et que la crème atteigne une consistance ferme et aérée.
  5. Goûtez et ajustez la douceur selon vos préférences en ajoutant éventuellement un peu plus de sucre glace.
  6. Utilisez immédiatement ou réfrigérez la crème jusqu’au moment de servir.

Bouchées de chou-fleur au fromage

Les ingrédients

  • 1 tête de chou-fleur moyenne, coupée en bouquets de la taille d’une bouchée
  • 1 tasse de fromage cheddar râpé
  • 1/2 tasse de parmesan râpé
  • 1/2 tasse de chapelure
  • 2 gros œufs
  • 1 cuillère à café de poudre d’ail
  • 1 cuillère à café de poudre d’oignon
  • 1/2 cuillère à café de paprika fumé
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1/4 cuillère à café de poivre noir
  • Persil frais haché (pour la garniture)

La préparation

  1. Préchauffez votre four à 400°F (200°C). Tapisser une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.
  2. Dans un grand bol, mélanger le fromage cheddar râpé, le parmesan râpé, la chapelure, la poudre d’ail, la poudre d’oignon, le paprika fumé, le sel et le poivre noir.
  3. Dans un autre bol, battez les œufs.
  4. Trempez chaque bouquet de chou-fleur dans les œufs battus, puis roulez-le dans le mélange de fromage et de chapelure en veillant à ce que chaque morceau soit bien enrobé.
  5. Placer les fleurons de chou-fleur enrobés sur la plaque à pâtisserie préparée en une seule couche.
  6. Cuire au four pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que les bouchées de chou-fleur soient dorées et croustillantes.
  7. Garnir de persil frais avant de servir.

Madeleines

Les ingrédients

  • 100 g de farine
  • 100 g de beurre fondu
  • 120 g de sucre
  • 2 œufs légèrement battus
  • 1/2 zeste d’orange ou de citron non traité
  • 1/2 c.à.c de levure chimique

La préparation

  1. Préchauffer le four à 180°C
  2. Mélanger tous les ingrédients ensemble puis laisser reposer la pâte au frais pour 1 heure : cela donne une jolie bosse à la cuisson
  3. Verser la pâte dans le moule à madeleine préalablement beurré
  4. Faire cuire pendant 10 à 15 minutes, et quand le creux se fait, on entrouvre la porte du four pour avoir de jolies bosses.

Purple Velvet Cake

Ingredients

    Cake:

  • 2 1/2 cups all-purpose flour
  • 1 1/2 cups granulated sugar
  • 1 tsp baking soda
  • 1 tsp salt
  • 1 tsp cocoa powder
  • 1 1/2 cups vegetable oil
  • 1 cup buttermilk, at room temperature
  • 2 large eggs, at room temperature
  • 2 tbsp red food coloring
  • 1 tsp white distilled vinegar
  • 1 tsp vanilla extract
  • 1 tsp (or more) purple food coloring
  • Cream Cheese Frosting:

  • 1 pound cream cheese, softened
  • 2 sticks unsalted butter, at room temperature
  • 1 tsp vanilla extract
  • 4 cups sifted confectioners’ sugar

Directions

  1. Preheat and Prepare Pans:
    Preheat your oven to 350°F (175°C). Grease and flour two 9-inch round cake pans.
  2. Mix Dry Ingredients:
    In a medium bowl, sift together flour, sugar, baking soda, salt, and cocoa powder.
  3. Mix Wet Ingredients:
    In a large bowl, whisk together vegetable oil, buttermilk, eggs, red and purple food coloring, vinegar, and vanilla until smooth.
  4. Combine Ingredients:
    Gradually mix dry ingredients into the wet mixture until the batter is smooth.
  5. Bake:
    Divide the batter evenly between the prepared pans and bake for 25-30 minutes. Let cakes cool in pans for 10 minutes, then transfer to a wire rack to cool completely.
  6. Prepare Frosting:
    Beat cream cheese, butter, and vanilla until smooth. Gradually add sugar, beating until fluffy.
  7. Assemble Cake:
    Frost the cake layers and assemble the cake.

Kouign-amann

Les ingrédients

  • 250 g de farine de blé
  • 200 g de beurre demi-sel mou (et un peu plus pour beurrer le moule)
  • 150 g de sucre en poudre
  • 10 g de levure de boulanger fraîche (ou 1 sachet de levure sèche)
  • 10 cl d’eau tiède
  • Sucre glace pour saupoudrer (facultatif)

La préparation

  1. Dans un petit bol, délayez la levure dans l’eau tiède. Laissez reposer pendant environ 10 minutes jusqu’à ce que le mélange mousse légèrement.
  2. Dans un grand bol, mélangez la farine avec la levure délayée jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  3. Sur un plan de travail légèrement fariné, étalez la pâte en un rectangle d’environ 30 x 20 cm.
  4. Étalez 50 g de beurre mou sur la moitié inférieure de la pâte, puis saupoudrez généreusement de sucre en poudre.
  5. Pliez la moitié supérieure de la pâte sur la moitié inférieure pour recouvrir le beurre et le sucre. Étalez légèrement pour bien sceller les bords.
  6. Étalez à nouveau la pâte en un rectangle et répétez l’opération en étalant à nouveau 50 g de beurre mou et du sucre en poudre sur une moitié de la pâte, puis en repliant l’autre moitié par-dessus.
  7. Répétez cette opération une troisième fois en étalant les 100 g de beurre restants et le sucre en poudre sur la pâte pliée.
  8. Préchauffez votre four à 200°C (thermostat 6-7).
  9. Beurrez généreusement un moule à gâteau rond. Saupoudrez le fond du moule de sucre en poudre.
  10. Placez la pâte dans le moule préparé et enfournez pendant environ 30 à 40 minutes, ou jusqu’à ce que le kouign-amann soit bien doré et croustillant.
  11. Sortez le kouign-amann du four et laissez-le refroidir légèrement dans le moule pendant quelques minutes.
  12. Démoulez le kouign-amann sur une grille et laissez-le refroidir complètement.
  13. Une fois refroidi, saupoudrez éventuellement de sucre glace avant de servir.

Qu’est-ce que le kakigori, cette glace japonaise qui pourrait concurrencer la crème glacée ?

Dessert rafraîchissant à la croisée entre granité et crème glacée, le petit dôme de glace coloré inonde Instagram depuis quelque temps déjà. Mais qui est-il, d’où vient-il ? Découvrez avec nous le kakigori, ce dessert givré qui séduit de plus de Français en été.

Les dernières canicules l’ont prouvé : quand le mercure grimpe, peu de sucreries sont aussi prisées que les glaces. Aussi rafraîchissantes que délicieuses, elles promettent une décharge de sérotonine givrée. ?À l’italienne, en sorbets, servies dans un cône ou présentées autour d’un bâtonnet, les glaces n’ont pas à rougir de leur variété. Néanmoins, un petit nouveau venu tout droit du Japon pourrait bien faire concurrence aux stars du rayon surgelé : le kakigori. Devenue la coqueluche des réseaux sociaux, cette tendance givrée gagne de plus en plus de terrain dans les grandes métropoles françaises.

Un frisson givré

Mais quel est donc ce mets glacé qui déferle en Occident ? La réponse se trouve dans son nom : traduit littéralement, kakigori signifie glace (gori) râpée (kaki). Servi dans un pot ou un bol, le kakigori est un dôme de glace recouvert, selon les recettes, d’un sirop aromatisé, de lait concentré, de purée de fruits ou encore de fruits confits. Mais attention, le dessert nippon n’est pas qu’un simple granité glorifié : ?la texture de la glace, finement tranchée, se rapproche de celle de la neige. Pas complètement poudreux, ni granuleux, le kakigori se distingue donc des granités et autres glaces pilées. Au-delà de sa consistance étonnante, il surprend par l’intensité de ses saveurs. Et pour cause, contrairement aux désserts givrés traditionnels, la glace râpée n’est pas turbinée. Ce processus, qui donne une onctuosité à la préparation en la gonflant à l’air, atténue également ses saveurs.

Neutre, la préparation de base permet aux cuisiniers de laisser libre cours à leur créativité. Au Japon, deux recettes traditionnelles dominent : une première, avec du lait concentré, un coulis et des morceaux de fraises, est prisée par les plus jeunes, tandis que la seconde, à base de sirop de thé vert matcha, de pâte d’azukis rouges et de mini mochis convient davantage aux adultes.

À l’autre bout du monde, les cuisiniers des grandes métropoles françaises se sont aussi approprié le dessert givré en apportant parfois leur propre touche. Dans sa boutique parisienne, l’artisane chocolatière Jade Genin propose ainsi depuis un an ses « granités-neiges » qui revisitent les kakigoris japonais avec les saveurs de la granita sicilienne.

Un millénaire d’histoire

Le succès de ces boules de glace colorées dans les rues françaises est récent. Pourtant, l’histoire de cette sucrerie glacée remonte à l’époque Heian (794 à 1 185). Le dessert est alors réservé à l’élite : seuls les plus fortunés peuvent se permettre d’acheter des blocs de glace entiers ramenés des lacs gelés. Plus accessible depuis l’invention du congélateur, le kakigori est désormais un dessert populaire au Japon… et dans le monde entier.

Crumble aux pommes

Les ingrédients

  • 250 g de sucre semoule
  • 75 g de beurre + une noisette pour beurrer le plat
  • 150 g de farine
  • 1 kg de pomme
  • 1 cuillère à café rase de cannelle en poudre
  • l de glace vanille

La préparation

  1. Préchauffer votre four à thermostat 8.
  2. Eplucher, épépiner et couper les pommes en gros morceaux. Les faire réduire à feu fort 2 mn avec une cuillerée à soupe d’eau puis maintenir la cuisson à feu doux pendant 7 à 8 mn.
  3. Ecraser les derniers gros morceaux de pommes à la fourchette. Mélanger les pommes avec 125 g de sucre et 1/2 cuillère à café de cannelle. Verser ce mélange dans un plat à gratin beurré.
  4. Travailler énergiquement le beurre. Incorporer le reste du sucre et de le cannelle, ainsi que les 150 g de farine, puis travailler le tout avec les doigts afin d’obtenir un sable grossier.
  5. Répartir sur la compote et cuire au four 25 mn (grille centrale).