Saint-Amour

Les ingrédients :

  • 7 œufs
  • 1 pâte sablée
  • 30 g de beurre
  • 150 g de sucre
  • 1 zeste de citron
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe de farine et de Maïzena
  • 500 g de fromage blanc 15 % de matière grasse

La préparation :

  1. Cuire la pâte sablée dans le moule 12 mn (180°C (Th.6)
  2. Mélanger le fromage blanc avec 125 g de sucre, la farine, ainsi que la maïzena, le sucre vanillé,le zeste de citron et les 7 jaunes d’œufs.
  3. Battre vigoureusement le tout
  4. Monter les blancs en neige ferme + 1 pincée de sel et le reste du sucre.
  5. Mélanger délicatement les blanc d’œufs ainsi que le beurre avec le fromage blanc
  6. Verser la préparation sur la pâte sablée précuite
  7. Enfourner pendant 40 mn.

Astuce de chef :

  • À mi cuisson, sortez le gâteau et passer une lame du couteau entre la pâte et le gâteau, Cela permettra d’éviter que le gâteau ne retombe à la fin de la cuisson
  • Au bout de 40 mn, sortez le gâteau du four
  • Laisser refroidir & Déguster

Pains aux raisins

Les ingrédients :

    pour la pâte:

  • 350 g de farine
  • 1 sachet de levure de boulangerie
  • 50 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1/8 de l de lait tiède
  • 50 g de beurre ramolli
  • 1 pincée de sel

    pour la garniture:

  • ½ l de crème pâtissière
  • 100 g de noisettes moulues
  • 100 g de raisins lavés et séchés
  • 50 g d’amandes mondées et effilées

La préparation :

  1. Dans une terrine, mélangez la farine tamisée avec la levure de boulangerie.
  2. Ajoutez le sel, le sucre, le sucre vanillé, le beurre, l’oeuf, le lait et mélangez le tout au batteur électrique jusqu’à ce que la pâte se décolle de la paroi de la terrine (6 minutes environ). Couvrez avec un linge.
  3. Placez la terrine dans un endroit tiède et laissez lever la pâte pendant environ 50 minutes.
  4. Quand le volume de la pâte a doublé, abaissez la pâte en forme d’un rectangle de 35 x 45 cm environ.
  5. Recouvrez de crème pâtissière, puis répartissez les raisins secs et les noisettes. Enroulez la pâte dans le sens de la largeur et coupez des morceaux de 1 cm d’épaisseur. Disposez les pains aux raisins sur une plaque beurrée. Saupoudrez d’amandes et laissez à nouveau lever pendant 30 à 40 minutes.
  6. Préchauffez le four th.6 (180ºC). Enfournez 25 à 30 minutes.

Pourquoi mettre le café au frigo ?

Découvrez les raisons pour lesquelles vous devez conserver votre café au réfrigérateur
Vous avez ouvert un sachet ou une boîte de café moulu. Quelques jours sont passés et vous n’avez toujours pas fini de le consommer. Vous voulez éviter que votre café perde son goût et son arôme. Ce qu’il vous faut, c’est un réfrigérateur, une excellente solution pour conserver les qualités du café, sur une longue durée, et dans des conditions de température favorables. Explications.

A partir de quel moment le café se périme-t-il ?
Contrairement à la plupart des alimentaires, le café n’est pas un produit périssable. Il ne peut vraiment devenir impropre à la consommation après son ouverture. Toutefois, il n’en demeure pas moins vrai qu’après un certain moment, le café commence à perdre progressivement ses qualités gustatives. On parle de “date limite de consommation optimale ».

Cette date est généralement mentionnée sur l’emballage du produit et ne doit pas être confondue avec la date de péremption, parce que comme nous l’avons dit, le café ne se périme pas. Toutefois, s’il perd la pureté de son goût et cet arôme qui réveille les sens, le café n’est plus vraiment café. Les amateurs de café et ceux qui utilisent le café comme ingrédient pour la cuisine comprendront.

Plus le produit et sa date d’ouverture sont récents, mieux sont le goût et les arômes. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est souvent recommandé de consommer votre café dans les deux semaines qui suivent l’ouverture de la boîte. Après deux semaines, il commence peu à peu à perdre ses qualités. Il faut alors un bon réfrigérateur. Pour les personnes qui souhaitent découvrir le réfrigérateur idéal, découvrez tous les réfrigérateurs Candy, découvrez tous les réfrigérateurs Candy et choisissez le meilleur produit pour vos besoins !

Pourquoi mettre votre café au réfrigérateur ?
En principe, la conservation du café dans un réfrigérateur n’est pas recommandée, parce que le produit s’accommode difficilement des températures extrêmes. Toutefois, le choix du réfrigérateur devient la meilleure solution dans certains cas.

Pour une conservation longue durée
La conservation du café au réfrigérateur est la solution idéale lorsque vous désirez conserver le café moulu ou en grains sur une période relativement longue. Imaginez par exemple que vous deviez partir en vacances pour quelques semaines et que vous deviez laisser une grosse boîte de café moulu que vous avez ouvert il y a quelques jours. Seul un réfrigérateur pourra conserver votre café intact durant toutes vos vacances. Évidemment, tout dépendra de la qualité de votre réfrigérateur.

Pour une conservation en temps de forte chaleur
Le choix d’un réfrigérateur est également le choix de conservation idéal pendant une forte chaleur, ces moments où le café ne peut trouver nulle part ailleurs une température propice à la conservation de ses qualités. En effet, une chaleur intense altère très rapidement le goût du produit. Le mettre dans un réfrigérateur lui évite le contact avec l’oxygène et les calories de l’air.

Cela dit, le contenant dans lequel vous conservez votre café avant de le mettre dans le réfrigérateur sera aussi d’une importance capitale. Il doit pouvoir se fermer hermétiquement. Par ailleurs, ne congelez pas le café tel quel. La meilleure façon de le conserver sur une durée relativement longue consiste à congeler le café sous vide.

Divisez donc votre café en de très petites doses de service que vous mettrez sous vide et que vous allez congeler le plus vite possible. L’avantage sous-vide est qu’il protège le café de l’humidité, des odeurs et des variations de pression. A l’heure de la préparation du café, ne les décongelez pas. Vous allez adorer son goût si vous le préparez ainsi.

Sauce crème-parmesan par Julie Andrieu

Les ingrédients :

  • 1 petite gousse d’ail
  • 30 cl de crème liquide
  • 1 cc de sauce soja
  • 100 g de parmesan râpé
  • poivre

La préparation :

  1. Émincez finement 1 petite gousse d’ail, la déposer dans une poêle, ajouter 30 cl de crème liquide, 1 cuillère à café de sauce soja et laissez réduire sur feu moyen 5 minutes. Ajoutez 100 g de parmesan râpé, mélangez et laissez fondre. Poivrez et coupez le feu.
  2. La sauce est prête. Faites cuire al dente 300 g de pâtes de votre choix, versez-les sur la sauce réchauffée, remuez, ajoutez un peu d’eau de cuisson brûlante, laissez mijoter 1 minute en remuant et servez. Ajoutez éventuellement un peu de basilic.

Œuf Label Rouge pané au persil plat et aubergines provençales par Pierre Augé

Les ingrédients :

  • 6 œufs frais Label Rouge
  • 1 botte de persil plat
  • 250g de chapelure blanche
  • 2 aubergines
  • 3 tomates rouges
  • 1 oignon doux
  • 60g d’huile d’olive
  • 20g de vinaigre de Banyuls
  • sel fin marin
  • fleur de sel de Camargue
  • piment d’Espelette en poudre
  • farine

La préparation :

  1. Cuire un œuf mollet pendant 5min30, le refroidir dans de l’eau glacée pour stopper la cuisson, écaler l’œuf puis le réserver sur un papier absorbant.
  2. Tailler l’aubergine dans le sens de la longueur sans l’éplucher, puis la rôtir à la poêle dans de l’huile d’olive.
  3. Laisser colorer pendant environ 3min, égoutter les aubergines à l’aide d’une passoire. Conserver l’huile de cuisson des aubergines.
  4. Emincer l’oignon très fin, le faire revenir doucement avec de l’huile d’olive.
  5. Couper les tomates en dés et les ajouter aux oignons pour réaliser un concassée, cuire environ 6 min.
  6. Ajouter les aubergines au mélange, assaisonner avec du sel de Camargue et du piment d’Espelette.
  7. Dans l’huile de cuisson des aubergines, ajouter le vinaigre de Banyuls, sel, poivre.
  8. Rouler délicatement les œufs mollets dans de la farine, retirer l’excédent puis passer l’œuf mollet dans du blanc d’œuf, puis dans la chapelure de pain au persil plat finement haché au préalable, frire 5sec dans une huile de tournesol à 160° égoutter sur un papier absorbant.

Le dressage :

  • Déposer les aubergines a` la provenc¸ale au milieu d’une assiette creuse, puis verser délicatement la vinaigrette autour et l’œuf et sur les légumes.

Sablés au parmesan & graines de pavot

Les ingrédients :

  • 200 g de farine
  • 120 g de beurre
  • 100 g de parmesan râpé
  • 2 jaunes d’œuf
  • 1 c.à.s. de graines de pavot
  • 1/2 c.à.c. de curry en poudre
  • Sel

La préparation :

  1. Mettez la farine dans un saladier et ajoutez le beurre en morceaux. Pétrissez très rapidement juste pour amalgamer le beurre à la farine.
  2. Ajoutez le parmesan râpé.
  3. Ajoutez 2 pincées de sel, le curry et les graines de pavot.
  4. Mélangez puis ajoutez les jaunes d’œufs.
  5. Pétrissez rapidement, sans trop travailler la pâte qui, à la fin, doit être compacte et homogène.
  6. Divisez la pâte en quatre morceaux et formez des boudins de 3 cm de diamètre environ.
  7. Filmez-les et laissez-les reposer au réfrigérateur pendant 1 h environ.
  8. Préchauffez le four à 200°C.
  9. Retirez le film autour de la pâte et découpez chaque boudin en tranches d’environ 8 mm d’épaisseur.
  10. Disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et faites-les cuire au four pendant 15 minutes, les sablés doivent être dorés.
  11. Une fois cuits, faites-les refroidir sur une grille avant de les déguster.

Cannelés salés au comté râpé entremont

Les ingrédients :

  • 200g de comté râpé Entremont
  • 50cl de lait demi-écrémé
  • 60g de beurre (+ 50g pour le moule)
  • 2 oeufs entiers + 2 jaunes
  • 100g de farine
  • Sel et poivre en grains

La préparation :

  1. Verser le lait dans une casserole. Ajouter le beurre et faire bouillir le tout.
  2. Dans un saladier mélanger la farine et les oeufs. Incorporer le lait bouillant petit à petit. Remuer à nouveau. Saler, poivrer.
  3. Ajouter le Comté râpé Entremont. Mélanger.
  4. Laisser reposer la pâte pendant 1h au frigo.
  5. Préchauffer le four à 210°C. Verser la pâte dans les minis moules à cannelés préalablement beurrés.
    Les alvéoles doivent être remplies au 3/4 uniquement.
  6. Enfourner à 210°C. Après 10min, régler le four à 170-180°C puis enfourner pendant 25min environ. Déguster tiède.

Les prix du café pourraient augmenter à la rentrée

En cause notamment les mauvaises récoltes liées à la sécheresse et au gel alors que la demande, elle, est toujours plus forte

Attention, boire un café pourrait bientôt vous coûter plus cher. D’après BFM TV, les industriels du secteur ont prévu d’augmenter les tarifs. La mauvaise récolte cette année liée à la sécheresse et au gel, comme au Brésil, premier producteur mondial, est en cause, tout comme la hausse des coûts de transport. Ce contexte influe ainsi sur le cours de l’arabica et, dans une moindre mesure du robusta.

Dans le même temps, la consommation de café ne baisse pas, surtout depuis la réouverture des bars et restaurants. De plus, de nouveaux consommateurs en Asie font leur apparition.

Une répercussion sur les prix
Même si les prix augmentent ou que les récoltes sont mauvaises, le café aura toujours des consommateurs. Ainsi, le marché mondial du café devrait augmenter de 9 % par an au cours des trois prochaines années et dépasser les 400 milliards de dollars, d’après Starbucks, cité par BFM TV.

Le géant américain a précisé que la « tarification sera l’un des nombreux leviers » utilisés « pour compenser ces vents contraires ». Même son de cloche chez Nestlé et ses marques Nescafé et Nespresso. Selon la chaîne d’information, la hausse des prix est déjà là : la livre de café Arabica a atteint des niveaux jamais vus depuis 2014. Par exemple, la livre de café colombien s’élevait en juillet les 2,2 dollars contre 1 dollar à la même époque l’an passé.

Crème Brûlée Caramel Fleur de Sel

[ytplayer id=2366]

Aujourd’hui je vous propose une recette de crème brûlée au caramel et à la fleur de sel : crémeuse et onctueuse, elle sera parfaite pour un petit dessert gourmand facile et rapide à réaliser afin de changer de la recette traditionnelle !

Les ingrédients :

  • 125g de sucre
  • 250g de crème liquide entière (35%)
  • 300g de lait entier
  • 3g de fleur de sel
  • 5 jaunes d’œufs (100g)
  • 45g de cassonade pour caraméliser

L’étiquette de ce vin présente son vieillissement avec créativité

Ce n’est pas tous les jours que l’on découvre des idées marketing intéressantes dans le monde du vin, alors quand on tombe sur une initiative originale dans le domaine du packaging et du vin, on se fait un plaisir de vous la partager. Aujourd’hui, on part pour l’Espagne afin de vous présenter le vin Matsu et ses étiquettes originales.

Mis au point par la Maison Vintae, Matsu est un joli projet viticole qui mêle philosophie et créativité. Le nom “Matsu” signifie “Attendre” en japonais et rend hommage aux valeurs du temps et à la philosophie non-interventionniste et éco-responsable d’un vignoble digne de ce nom.

Mais ce qui nous intéresse le plus dans ce vin, ce sont ses étiquettes. Le vin Matsu se compose de 4 bouteilles différentes dont l’étiquette fait apparaître un visage en gros plan. Vous avez compris l’idée, l’étiquette évolue selon le vieillissement du vin et on a ainsi 3 produits distincts : Le Brut (2 mois d’élevage sur lies en cuve béton), La Récio (14 mois en fûts de chêne français) et enfin Le Vieux (16 mois en barriques neuves de chêne français).

La 4ème bouteille baptisée La Cheffe est un vin blanc et offre une étiquette féminine d’un vieillissement comparable au Récio (14 mois). Pour mieux visualiser le concept, on vous invite à regarder les photos ci-dessous. Et si jamais vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de Matsu.

Enfin, si vous aimez les innovations marketing autour du vin, on vous recommande l’idée de ce vignoble qui vend des bouteilles avec une nappe de la même couleur pour masquer les (futures) taches ou encore la société Garçon Wines qui produit des bouteilles de vin plates pour les livrer dans votre boîte aux lettres.

Le Brut

2 mois d’élevage sur lies en cuve béton.

La Récio

14 mois en fûts de chêne français et oriental de seconde utilisation.

Le Vieux

16 mois en barriques neuves de chêne français.

La Cheffe

14 mois en bocoyes (grands fûts) neufs de chêne français de 600 litres, légèrement toastés.



10 recettes de cuisine à base de chanvre et CBD


Molécule dérivée du cannabis, le CBD a la particularité de ne provoquer aucune réaction psychotrope, contrairement au THC. Sa consommation est ainsi autorisée en France, à condition toutefois que le taux de THC soit inférieur à 0,2 %.

Le CBD est privilégié pour ses propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et antistress. Il est proposé sous des formes variées. Il peut même s’utiliser en cuisine. Pour ceux qui souhaitent essayer, voici 10 recettes à base de CBD et de chanvre à tester !

Comment utiliser le CBD et le chanvre en cuisine ?
Le CBD est un ingrédient qui apporte de l’exotisme en cuisine. Plusieurs utilisations sont alors possibles selon le produit. Les consommateurs peuvent opter pour :

  • Les huiles de CBD (à utiliser dans les sauces, les marinades ou pour la préparation des desserts)
  • Les feuilles et les fleurs de chanvre séchées (à saupoudrer sur la viande ou pour compléter les ingrédients d’une salade)
  • Le pollen.

Le CBD est parfait pour faire un bouillon ou pour donner du goût à un fromage blanc. Il peut également être mélangé avec du yaourt. Son utilisation en cuisine permet de profiter de ses bienfaits tout en donnant une saveur authentique aux plats. Il suffit d’avoir la bonne combinaison et de bien doser.

Préparer un space cake avec du CBD
Il convient également de savoir que l’huile ou la poudre de CBD peut remplacer le cannabis dans un space cake. La préparation de base reste la même, avec du chocolat, de la farine, du sucre et des œufs.

Une salade d’été à base de CBD
Une salade d’été au CBD est l’idéal pour se rafraîchir face à la chaleur estivale. Les ingrédients se choisissent selon le goût de chacun. La poudre ou l’huile confèrera une vertu antistress à la préparation.

Pâte au pesto et au CBD
L’huile à base de cannabidiol peut être utilisée pour préparer du pesto fait-maison, en complément de l’huile d’olive par exemple. Il est bon de noter que la préparation viendra ensuite donner du goût aux pâtes.

Steak au beurre et au CBD
Pourquoi ne pas changer et mariner son rumsteak avec de l’huile de CBD également ? Cette recette comblera l’appétit et la fatigue ressentis après une longue journée de travail ou une pratique sportive intense.

Soupe de chou-fleur aux feuilles de chanvre
Un bol de soupe fournit l’essentiel pour faire le plein d’énergie. Vitamines, antioxydants et minéraux y sont présents. Les feuilles de chanvre mélangées aux légumes augmentent ses bienfaits. La préparation sera idéale pour se détendre en fin de journée.

Des barres protéinées au CBD
Les barres protéinées sont conseillées pour se rassasier et avoir une alimentation saine tout au long de la journée. Il faudra de la poudre de protéine de chocolat, des noix et des graines mélangées. Il suffit ensuite d’y ajouter des graines de chanvre et de l’huile de CBD.

Bonbons gélifiés à base de CBD
Ces bonbons sont parfaits pour profiter à tout moment de l’effet calmant du cannabidiol. Ils sont préparés avec de la purée de fruits et de la gélatine sans saveur. L’huile de CBD complètera le mélange.

Smoothie au CBD
Les smoothies aident à mieux se réveiller le matin. Un verre au petit déjeuner permet d’avoir l’énergie nécessaire pour affronter sa journée. Chacun est libre de choisir les fruits, sans oublier d’ajouter de l’huile de CBD avant de lancer le mélangeur.

Du lait d’amande fait maison au CBD
Le lait d’amande est un allié contre le vieillissement, les cancers, les maladies cardiovasculaires ou la maladie d’Alzheimer. Ajouter de l’huile de CBD au lait d’amande filtré permet de multiplier ses bienfaits. Le mélange facilite la récupération sportive.

Les energy balls à base de CBD et de chanvre
Ils sont obtenus grâce à un mélange de flocons d’avoine, d’amandes, de purée de noisettes, de bananes séchées et de miel. L’huile de CBD et les graines de chanvre s’ajouteront aux ingrédients de base. Ces boules d’énergie sont recommandées pour les enfants, les sportifs et tous ceux qui souhaitent booster leur organisme.

Baba chocolat et agrumes par Cyril Lignac

Les ingrédients :

    Pour la ganache montée :

  • 190 g de chocolat noir de couverture Caraïbe 66 %.
  • 20 cl de crème liquide + 10 cl.
  • 1 feuille de gélatine.
  • Pour la pâte à baba :

  • 200 g de farine.
  • 2 œufs entiers.
  • 6 g de sel fin.
  • 20 g de sucre.
  • 10 g de levure fraîche biologique.
  • 60 g de beurre.
  • Pour le sirop à baba :

  • 280 g de sucre.
  • 2 gousses de vanille.
  • 9 cl de rhum vieux.
  • le zeste de 1/2 citron jaune.
  • le zeste de 1 orange.
  • Pour la macédoine de fruits et le dressage :

  • 1 orange.
  • 1 pamplemousse rose.
  • 1 mangue.
  • 1 citron vert.
  • 1/2 pot de gelée d’abricots.

La préparation :

    La veille

  1. Préparez la ganache. Mettez à tremper la gélatine dans 10 cl d’eau froide pendant 5 min. Hachez le chocolat, faites bouillir les 20 cl de crème, versez-la sur le chocolat et incorporez la gélatine essorée. Laissez tiédir, puis incorporez le reste de crème liquide en mélangeant et réservez au frais 24 h.
  2. Le jour même

  3. Faites la pâte du baba. Dans la cuve du robot, délayez la levure dans 10 cl d’eau tiède, ajoutez la farine, le sel, le sucre. Travaillez la pâte au crochet, ajoutez les œufs un par un. Laissez pétrir 10 min. Ajoutez alors le beurre ramolli et pétrissez la pâte jusqu’à ce qu’elle se décolle des parois. Couvrez-la d’un linge et laissez-la reposer 1 h à température ambiante, près d’une source de chaleur.
  4. Rassemblez la pâte en boule, faites un trou au milieu et répartissez-la dans le moule. Laissez-la à nouveau reposer 30 min à température ambiante pour qu’elle gonfle. Faites cuire 35 min au four préchauffé sur th. 5/6 (165 °C). Démoulez sur une grille et laissez sécher au four encore 10 min.
  5. Réalisez le sirop. Mettez 50 cl d’eau à bouillir, avec le sucre. Ajoutez les zestes d’agrumes et les gousses de vanille. Laissez infuser pendant 30 min. Portez à nouveau à ébullition, puis filtrez. Ajoutez le rhum et réservez.
  6. Pelez à vif le pamplemousse et l’orange, prélevez les suprêmes. Pelez et coupez la mangue. Taillez les fruits en dés réguliers.
  7. Trempez le baba dans le sirop, jusqu’à ce qu’il soit entièrement imbibé. Égouttez-le sur une grille.
  8. Badigeonnez le gâteau de gelée d’abricots, que vous aurez d’abord chauffée puis laissée tiédir. Placez le baba sur un plat de service, déposez dans son creux la macédoine de fruits égouttée.
  9. Garnissez le centre du baba à l’aide d’une poche à douille, de la ganache préparée la veille et préalablement fouettée au robot en chantilly. Zestez le citron vert directement sur le gâteau et décorez d’une gousse de vanille.

Sorbet au vin rosé

Se rafraichir avec une glace, c’est bien connu. Par contre se rafraichir avec une glace au vin, c’est peu banal ! Je vous propose cette recette hyper simple pour un apéritif d’été qui change de l’ordinaire.

Les ingrédients :

  • 1 bouteille de rosé sec
  • 60 cl d’eau
  • 200g de sucre

La préparation :

  1. Faire chauffer l’eau avec le sucre.
  2. Une fois le mélange refroidi, ajouter le vin rosé et le passer en sorbetière.
  3. Consommer dans les 2/3 jours.

Si vous n’avez pas de sorbetière, mettez le mélange au congélateur et écrasez à la fourchette tous les quarts d’heure.

Oeufs grillés cambodgiens

Pour changer des oeufs à la coques ou des oeufs mimosas, essayez cette recette d’œufs grillés cambodgiens pour vos prochaines brunch.

Les ingrédients :

  • 12 œufs
  • 1 c. à café de sauce Nuoc Mam AYAM™
  • 1 c. à soupe de cassonade
  • 1/4 c. à café de poivre
  • Pic Brochettes en bambou (trempés dans l’eau pendant 30 minutes)

La préparation :

  1. À l’aide d’une grosse aiguille, faites soigneusement un trou dans une des extrémités des œufs, assez grand pour insérer un entonnoir. Retirez les coquilles pour qu’elles ne tombent pas à l’intérieur.
  2. Piquez un petit trou à l’autre extrémité. Soufflez à travers pour pousser l’œuf hors de la coquille, dans un bol.
  3. Placez les coquilles vides dans un cuiseur vapeur, placé dans une casserole d’eau.
  4. Fouettez les œufs, la sauce Nuoc Mam, la cassonade et le poivre ensemble, puis versez le tout dans les coquilles d’œufs (à l’aide d’un entonnoir). Attention à ne pas renverser vos œufs.
  5. Réservez les œufs au réfrigérateur pendant la nuit.
  6. Embrochez les œufs et placez-les sur un grill jusqu’à ce qu’ils soient bien chauds et cuits et servez.

Soupe fraîche de melon et carotte

Gingembre frais, melon, huile de noisette, tomate jaune et carotte se mélangent dans cette soupe froide estivale et originale, à goûter d’urgence.

Les ingrédients :

  • 500 g de melon
  • 200 g de tomates jaunes mûres
  • 10 g gingembre frais
  • 2 carottes
  • 1 cuillerée à soupe d’huile de noisette
  • 1 cuillerée à soupe de jus de citron
  • des brins de thym frais
  • sel, poivre du moulin.

La préparation :

    Préparation des légumes

  1. Peler et couper les tomates, éliminer les graines. Mixer finement la pulpe avec la chair du melon coupée en gros cubes. Peler le gingembre et le passer sur une râpe très fine au-dessus de la purée. Ajouter l’huile de noisette et 1 pincée de sel, et mixer encore 1 minute. Peler les carottes et les râper.
  2. Finitions et dressage

  3. Pour servir, verser la crème dans des bols, parsemer la surface de lamelles de carotte, ajouter un brin de thym, poivrer et déguster.

Les premières vendanges de France ont débuté dans l’Aude

Les premières vendanges en France ont commencé cette année dans le vignoble de Fitou (Aude), ce jeudi d’après Jérôme Despey, président du conseil spécialisé «Vin et cidre» de FranceAgriMer.

Du fait d’un «printemps frais», ces vendanges commencent un peu plus tard que l’année dernière, où elles ont démarré fin juillet, explique Laurent Maynadier, vigneron à Fitou.

Comme d’habitude, «nous commençons par le muscat petit grain» qui permet d’élaborer des vins blancs secs, «nous n’avons pas eu de mildiou cette année. On a eu très peu d’eau», ajoute M. Maynadier, dont la famille compte des vignerons depuis 13 générations.

Les vendanges débutent plus tôt qu’à l’époque de ses parents, qui commençaient les vendanges autour du 10 août, et de ses grands-parents (fin août), «à cause de changement climatique». Laurent Maynadier récoltait traditionnellement à partir de début août, mais en 2017 et 2020 la récolte a commencé dès la fin juillet.

Pour contourner le pass sanitaire, un restaurateur loue des tables à emporter avec son repas

L’idée du restaurateur est simple : emporter sa « anti-pass table » avec son repas et s’installer n’importe où.

L’espèce humaine est décidément inventive, comme l’illustre cette histoire rapportée par Nice Matin Un restaurateur des Alpes-Maritimes, bien décidé à contourner le pass sanitaire, a eu l’idée de louer des tables à emporter avec son repas. Il est vrai qu’en étant installé à Auron, une station de sport d’hiver, les espaces où poser sa table sans être dérangé ni perturber la circulation et les activités ne manquent pas.

Yann, le gérant du restaurant a acheté dix tables dédiées à cette activité. Une idée qui lui est venue cet hiver, alors que les restaurants étaient fermés et que la vente à emporter fonctionnait bien, a-t-il précisé au quotidien régional.

Cake léger au citron et au pavot

Voici un cake qui va vous ravir par sa légèreté et son goût ! Une recette de cake pauvre en gras et en sucre mais qui reste gourmande avec le citron et les graines de pavot.

Les ingrédients :

  • 2 oeufs
  • 50 g de sucre de canne
  • 5 cl de jus de citron
  • 5 cl de lait d’amande
  • 5 cl d’huile de tournesol
  • 2 citrons zestés
  • 1 c. à c. de levure chimique
  • 200 g de farine semi-complète
  • 1 pincée de sel ou sel fin

La préparation :

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Mélangez la farine et la levure chimique et laissez de côté.
  3. Dans un saladier, fouettez les œufs, la pincée de sel et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  4. Ajoutez le zeste et le jus de citron. Mélangez.
  5. Ajoutez le lait d’amandes. Mélangez.
  6. Ajoutez l’huile de tournesol et mélangez.
  7. Ajoutez le mélange farine-levure et mélangez soigneusement.
  8. Huilez et farinez un moule à cake de 18 cm et versez-y la pâte à cake.
  9. Mettez le cake à cuire pendant 40 minutes.
  10. Vérifiez la cuisson du cake en enfonçant la lame d’un couteau et si elle sort sèche, le cake est cuit.
  11. Laissez tiédir le cake avant de le démouler sur une grille.

Contraints de traverser une salle de restaurant pour rentrer à leur domicile

Guy Le Berre et Sandrine Fabre ont emménagé dans un appartement au 7 Quai Général Durand il y a bientôt 2 ans. Le cadre, à première vue, idyllique s’est transformé en cauchemar depuis bientôt 6 mois. Désormais, l’accès à leur appartement se fait en traversant une salle de restauration.

Le Quai Général Durand, est connu pour ses nombreux restaurants, brasseries et bars prisés des touristes durant la période estivale. Nombreux sont les habitants qui vivent au-dessus de ces différents commerces. Il y a deux ans, Guy Le Berre et Sandrine Fabre ont emménagé au numéro 7 du Quai Général Durand. Au croisement de la rue Paul Valéry, au cœur de la cité Sétoise, au placement idéal, c’était un décor de carte postale pour le couple. Toutefois, depuis le début de l’année 2021, la situation s’est compliquée. En effet, entre la fin d’année 2020 et le début d’année 2021, il a été décidé de faire différents travaux d’aménagements au niveau du quai. Parmi ces interventions, il y avait une demande de réinstallation pour le bar –Les deux Ramiers– et le restaurant –Chez François–.

À l’origine, les deux restaurants possédaient des terrasses, espacées à plus de deux mètres de la façade du bâtiment – il y avait ainsi un corridor par lequel circulaient les passant et les habitants du quartier. Toutefois, la réinstallation décidée en début d’année a entraîné la création de structures en dur, avec emprise au sol et accolé au bâtiment, sous la forme d’une véranda. Ainsi, la porte d’entrée des habitants du numéro 7 se retrouvait au milieu de cette véranda. Les obligeants à traverser cette salle de restauration pour accéder à leur domicile. Lunaire. Les habitants du numéro 3 et du numéro 5, ne sont pas concernés car ils possèdent un accès au niveau de la Grand rue Mario Roustan, de l’autre côté du bâtiment.

Guy Le Berre explique : « La principale problématique est que personne ne s’est aperçu qu’il n’y avait qu’une entrée unique. Bien qu’il s’agisse d’appartements traversants, nous n’avons pas d’accès côté Grand rue Mario Roustan. Tout le raisonnement de la ville est de dire que l’on a un second accès alors que ce n’est pas le cas. Nous nous sommes manifestés pour les avertir mais le projet a tout de même été maintenu. On nous a imposé cette situation. » Ainsi, c’est en totale connaissance de cause que la Ville de Sète a imposé à ces habitants de devoir traverser la salle de restaurant à chaque fois qu’ils allaient et venaient chez eux. Une situation jugée « humiliante » par Sandrine Fabre, elle explique : « Descendre avec son vélo, ses poubelles et traverser une salle de restauration pleine de gens, qui vous fixent avec incompréhension, c’est humiliant. On ne se sent même plus à l’aise de rentrer chez nous. »

Des habitants à l’écart de toute discussion 

En effet, les habitants du numéro 7 ont été prévenus par courrier de certains aménagements au niveau du quai mais à aucun moment il était question de modifier la structure de -Chez François-. Ils expliquent : « Il n’y a pas eu de déclaration préalable, de permis de construire, de réunion d’information, de réunion de quartier pour nous prévenir de l’ensemble de ces travaux. Nous avons simplement été avertis à travers une lettre de la mairie qu’ils comptaient faire des aménagements au niveau du quai mais ils n’ont jamais mentionné cette nouvelle structure. » Une remarque soulignée par le Syndic de la copropriété dans un courrier adressé à la mairie : « Il s’agit de la rénovation du trottoir mais aussi et surtout (et ceci ne figure pas dans ce courrier) leur demande de réinstallation des deux commerçants. L’unique porte d’accès à l’immeuble au numéro 7 débouche sur la terrasse de Chez François. »

Sandrine Fabre explique : « On a été informé des travaux mais à aucun moment ces interventions évoquaient la modification de structure des deux commerces. On a simplement été conviés, le 19 février, pour nous imposer le projet puisque tout était déjà décidé et à aucun moment, nous n’avons pu intervenir dans quelconque décision. Les commandes étaient déjà faites au moment de cette réunion ! » Avant d’ajouter : « À chaque fois, on nous rappelle que cela ne concerne que deux appartements et donc très peu d’habitants. Mais je ne sais pas si vous vous rendez compte, ce n’est pas grave si ça concerne seulement trois ou quatre personnes. C’est ce qu’on nous a dit mot pour mot. Mais si c’était un immeuble avec 50 personnes, ce serait différent. Sur le plan humain, on n’est absolument pas considéré », fustigent-ils

Des problématiques évidentes 

Les deux appartements qui se situent au numéro 7 possèdent ainsi un unique accès qui débouche dans la véranda du restaurateur. Cette situation est une source de problèmes évidents. « S’il y a un problème au niveau du restaurant, on n’est plus en sécurité. Il n’y a pas de seconde issue, donc s’il y a un incendie, nous sommes piégés à l’étage. Les pompiers nous ont dit que c’était impensable de savoir qu’il y a des habitants derrière cette véranda », explique Sandrine Fabre.

Outre cet aspect sécuritaire, de nombreux autres problèmes du quotidiens ressortent. Ils expliquent : « On nous avait promis, durant la réunion avec la municipalité que la véranda serait ouverte et libre d’accès à toute heure de la journée et de la nuit. Ce n’est absolument pas le cas. La porte coulissante est fermée, certes pas à clé mais elle est tout de même fermée. Il est arrivé que la porte soit fermée à clé que je ne puisse rentrer chez moi. Autre exemple, pour le courrier, si le facteur passe avant que la véranda soit ouverte, nous n’avons pas notre courrier, on doit aller le chercher à la poste. Quand nous traversons entre midi et deux ou même le soir, les gens nous regardent bizarrement, ça doit interloquer. Même pour nous, on ne se sent plus à l’aise. Toutes ces actions font que la situation s’est énormément tendue avec le restaurateur et la discussion est complètement rompue. Mais c’est avant tout la faute de la municipalité qui a très mal géré la situation et qui a pris de très mauvaises décisions », confient-ils.

« Derrière cette véranda, nous sommes complètement cachés, on nous a effacé du paysage sétois. Encore une fois, on retrouve le cadre idyllique de carte postale parfait pour tourner des séries télévisées mais qui ne prend absolument pas en compte ses habitants », nous confie Sandrine Fabre qui semble découvrir l’envers du décor et le quotidien de nombreux sétoises et sétois.

Une structure illégale à ce jour

Depuis l’installation de cette véranda fermée, le bar –Les deux Ramiers– et le restaurant –Chez François– sont classés au titre d’ERP (Établissement Recevant du Publique). Ainsi, les règles et les normes de sécurité sont différentes. « Les règles ne sont plus les mêmes, au niveau des risques d’incendie. Nous avons dû faire intervenir les pompiers afin de vérifier si c’était une structure aux normes et surtout savoir si nous étions en sécurité. Ils ont donné le rapport à la mairie mais nous n’avons pas eu de retour. Il y a une certaine forme d’incompétence de la part de la Ville de Sète. Comment ne peuvent-ils ne pas savoir que nous ne possédons qu’un seul accès ? », s’insurgeait notamment le couple.

Selon nos informations, un constat a été réalisé par la police municipale le 01 juin 2021. Des dysfonctionnements dans la mise en oeuvre de la structure (conformité, montage de la structure) ont été relevés ce jour là par la police municipale. De plus une visite technique du service départemental SDIS en date du 25 juin 2021 a fait valoir la nécessité d’améliorer les conditions d’évacuation et de désenfumage des lieux. Ces éléments confirme qu’aucune demande d’ERP n’a reçu d’avis favorable pour cette structure. La Ville de Sète a depuis que nous effectuons des recherches sur la légalité de cette véranda par divers prises de contact, demandée par courrier aux deux exploitants de se mettre en conformité et de déposer très rapidement les autorisations d’urbanisme manquantes. Notamment pour obtenir l’avis favorable de l’architecte des bâtiments de France et des commissions d’accessibilité et de sécurité incendie qui n’ont pas été déposées préalablement.

À ce jour, la véranda située au 7 Quai Général Durand, n’a pas les autorisations requises pour recevoir du public sous la véranda et pour être présente sur le domaine public. Malgré ces anomalies constatées par plusieurs services municipaux et départementaux, les deux exploitants continuent toujours de recevoir du public.

Par ailleurs, l’immeuble est classé par les bâtiments de France. Cette dénomination répertorie l’ensemble des bâtiments anciens d’une ville et obligent à certaines responsabilités. « Cette dénomination nous avait notamment empêché de mettre une boite aux lettres car ça ne respectait pas les critères. On voulait changer le sens d’ouverture de la porte, changer les couleurs mais à chaque fois, on n’avait pas le droit car il fallait respecter les critères définis. Mais, la création d’une véranda dérange moins que les petits aménagements que l’on souhaitait. On se demande donc s’il y a vraiment eu l’accord des bâtiments de France pour cette structure. Oralement, il nous a affirmé que oui mais nous n’avons aucune preuve », confiait Guy Le Berre.

Quelles solutions ? 

Le couple demande des explications et une mise en conformité : « La mairie a fait l’autruche. Toutes nos demandes et nos courriers sont restés sans réponse. On nous a juste convié à une réunion d’information avant tout pour nous endormir où tout était déjà décidé. Aujourd’hui, la situation est telle que nous ne pouvons même plus déménager. L’accès est impossible par l’escalier puisqu’il est très étroit. Quand nous avions emménagé, on avait utilisé un monte-charge. La structure est tellement large que la portée est trop importante pour atteindre le balcon. On ne peut même plus déménager de chez nous ! Avec la situation de confinement, puis cette véranda qui nous enferme et cette impossibilité de déménager, on se sent étouffé. Qu’on ne se mente pas, même vendre devient impossible. Qui voudrait acheter un appartement où vous devez traverser un restaurant avant de rentrer chez soi ? Cette nouvelle structure a rendue notre appartement invendable. »

Ironie du sort, avec la crise sanitaire, l’accès aux salles de restauration est permis seulement sur présentation du pass sanitaire. Pour rentrer chez eux, ils sont obligés de traverser la salle de restauration de « Chez François ». Ainsi, doit-on contrôler leur pass sanitaire à chaque fois avant qu’ils accèdent à leur domicile ? Ils réclament une entrée indépendante que ce soit en « démolissant cette structure et en créant une nouvelle plus adaptée » ou en « créant un nouvel accès du côté Grand rue Mario Roustan ». « On veut pouvoir sortir quand on veut, descendre nos poubelles dès qu’on le souhaite, rentrer de course à tout moment. Aujourd’hui, on n’est plus chez nous ! De l’autre côté du bâtiment, il y a un commerce vide, la municipalité pourrait l’acheter et nous faire un accès digne de ce nom. »

C’est surtout le flou dans lequel se trouvent les habitants du 7 Quai Général Durand. Ils expliquent : « On est à l’origine les victimes avec une spoliation de notre bien privé et on ne doit rien dire. On est devenu les éléments gênants. Si c’est la période estivale qui complique tout, on préfère le savoir et être au courant, savoir qu’on s’occupera de nous à la rentrée mais pour l’instant on ne sait rien. » Ce ne sont certainement pas les œillères portées par la majorité municipale qui devraient faire évoluer la situation. 

Shake Shack Cheese Sauce

La franchise américaine a partagé les secrets de sa recette.
Prisée pour ses « smash burger », même par des chefs étoilés, la franchise Shake Shack a profité du confinement pour partager certains de ses recettes sur les réseaux sociaux. On se devait donc de reproduire celle de leur « cheese sauce », servie chez eux sur leurs frites crantées.

Les ingrédients :

  • 1 petit oignon blanc
  • 1 petite poignée de grains de poivre noir
  • 1/2 piment vert
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
  • 1 cuillère à soupe de vin blanc
  • 25 centilitres de crème liquide
  • 100 grammes de cheddar affiné râpé
  • 100 grammes de cheddar simple râpé (ou de fromage américain industriel)
  • sel / huile de tournesol

La préparation :

  1. Dans une casserole à fond épais, faire suer l’oignon et le piment émincé avec les grains de poivres dans un filet d’huile de tournesol. Une fois l’oignon bien translucide, déglacer avec le vinaigre et le vin. Ajouter la crème et laisser infuser 30 minutes hors du feu.
  2. Filtrer pour récupérer seulement la crème et la replacer à feu doux. À frémissement, ajouter les fromages râpés, et faire fondre complètement en remuant à l’aide d’un fouet. Utiliser sur des frites ou des nachos.






Le design de bouteille parfait pour préparer un cocktail Bloody Mary

Quand design et marketing ne font qu’un, ça donne un parfait mélange comme l’exemple de ce produit conceptuel que l’on va vous présenter aujourd’hui. Conçu pour le cocktail Bloody Mary, cette bouteille de vodka renferme un cœur de liqueur de tomate qui possède son propre goulot.

Pour ceux qui l’ignorent, le Bloody Mary (“Marie la sanguinaire” en Français) est un cocktail pimenté et épicé à base de vodka, jus de tomate avec du Tabasco ou encore du poivre. Un cocktail qui tire son nom de Marie Ire d’Angleterre, réputée cruelle et sanguinaire… sans aucun lien historique évidemment puisque le Bloody Marry aurait été inventé en 1921 par un barman parisien prénommé Fernand Petiot.

Conçue par Tanya Dunaeva, une étudiante russe en école de design, cette bouteille joue donc avec l’image sulfureuse du cocktail en représentant un “cœur arraché” et placé au centre de la bouteille. Le rendu visuel est extra et, même s’il ne s’agit que d’un concept, il faut avouer que l’idée packaging est très inspirante !

Rouleaux de Printemps fleuris

Comme j’ai un peu de temps avant de me mettre à table avec mes stagiaires, j’en profite pour vous partager la recette de rouleaux de Printemps fleuris avec laquelle je les ai accueillis vendredi soir.
Enfin, que dis-je? Pas des rouleaux de Printemps mais plutôt des rouleaux d’été…! ??????

Voilà la recette pour une dizaine de rouleaux :

Pour réaliser votre farce, vous allez râper environ 50 g de patate douce, de concombre et de radis noir.
Vous allez ensuite mettre votre concombre à dégorger dans une passoire avec un peu de gros sel.
Pendant ce temps, vous allez couper un morceau de poivron rouge (d’un tiers à une moitié) en petits cubes et émincer finement un bouquet de menthe.
Une fois que votre concombre aura rendu son eau, vous allez le verser dans un saladier avec le reste de vos légumes râpés, puis vous allez y ajouter vos petits cubes de poivron, votre menthe émincée et 2 belles poignées de graines germées d’alfafa.
Mélangez le tout puis ajoutez à votre mélange une ou 2 cuillères à soupe de tartare d’algues et mélangez à nouveau.
Réservez au frais.

Vous pouvez ensuite aller vous promener dans votre jardin (ou dans la nature, ou les 2) pour faire votre petite cueillette de fleurs.
Ici, côté cultivées, j’ai utilisé des fleurs de bourrache, de glycine, de coriandre et de pensées ; et côté sauvages, des fleurs de millepertuis, de silène latifolia (compagnon blanc), de trèfle et de mauve ??????.

Une fois votre récolte de fleurs faite, vous pouvez passer au roulage : pour ça, avant de garnir chaque feuille de riz, vous allez la plonger quelques secondes dans un récipient d’eau tiède puis la poser sur un torchon propre.

Vous allez d’abord déposer vos fleurs face contre la feuille de riz, sur une ligne horizontale de 3 ou 4 cm de large, au centre de la feuille, en gardant 2 ou 3 centimètres de libres de chaque côté (pour pouvoir replier les côtés au moment du roulage).
Déposez ensuite une belle quenelle de votre farce sur vos fleurs ainsi qu’une lamelle d’avocat de la même longueur.

Pour le roulage, il vous suffit ensuite de rabattre la partie inférieure de votre feuille sur votre farce, puis de rabattre les côtés avant de terminer de rouler votre petit rouleau (vous pourrez trouver des tutos sur internet si la partie roulage vous effraie).

J’ai accompagné mes rouleaux de Printemps d’une petite sauce sucrée-salée : j’ai simplement mélangé à parts égales de la sauce tamari, du vinaigre balsamique, du nectar d’agave et du jus de citron vert.

Et voilà! Une petite recette pas bien compliquée mais qui ravira à coup sûr les yeux et les papilles de vos invités! ????
Nous en tout cas on s’est régalés!! ??

Sur ce, je vous souhaite à tous une belle soirée et une excellente semaine!!

Tartare d’algues

Je mets dans mon mixeur une échalote, un morceau de fenouil (un peu plus gros que l’échalote), 2 gousses d’ail, environ 70g de wakamé fraiche (en vente sur le site de Biovie), 30g de paillettes de nori, quelques câpres issus de mes cueillettes sauvages (boutons floraux d’ail des ours et de pissenlits), le jus d’un demi-citron, des herbes de mon jardin (ici oseille et persil) et j’ajoute l’huile d’olive au fur et à mesure jusqu’à obtention de la texture souhaitée.
A déguster sur des petits crackers crus ou sur des rondelles de radis noir.

Beignets

[ytplayer id=2266]

Les ingrédients :

  • 500g farine(type45)
  • 1/2càc sel
  • 50g sucre
  • 30g huile
  • 1oeuf
  • 8g levure boulangère
  • 1sucre vanillé
  • 7g levure chimique
  • 130g lait tiède
  • 90g eau tiède
  • 30g beurre