Michel Sarran intègre La Meilleure Boulangerie de France

La nouvelle saison de « La Meilleure Boulangerie de France » sera de retour sur M6 pour une 11ème saison encore plus gourmande. À son bord, le boulanger Bruno Cormerais et la pâtissière Noémie Honiat, un duo de choc complété par un petit nouveau dans l’aventure, le chef Michel Sarran.

Le trio de la nouvelle saison de La Meilleure Boulangerie de France sera inédit. En 2024, le chef étoilé Michel Sarran viendra compléter le duo Bruno Cormerais et Noémie Honiat. Ce dernier remplace Norbert Tarayre, qui avait annoncé son départ de l’émission en septembre 2023. Lors de la conférence de presse organisée par la chaîne M6, la rédaction de Cuisine Actuelle a eu l’occasion d’en savoir un peu plus et de poser quelques questions à Michel Sarran sur ce nouveau rôle inattendu. On vous dit tout !

Quel est le rôle de Michel Sarran dans La Meilleure Boulangerie de France ?
Rejoindre cette émission, Michel Sarran ne l’aurait jamais envisagé. D’autant que remplacer un personnage comme Norbert Tarayre, ce n’est pas rien, « j’étais inquiet, angoissé, stressé avant de commencer. Est-ce que je vais correspondre à ce qu’ils attendent de moi ? Norbert avait une personnalité forte dans l’émission, alors moi j’essaie d’être moi-même à mon tour » nous confie Michel Sarran. Le chef aura l’occasion de montrer de quoi il est capable à travers plusieurs prismes de l’émission. Pour cette nouvelle saison, il va s’occuper de la partie salée, en lançant des défis aux boulangers, comme de revisiter des produits et recettes des régions de France ou préparer des tutos cuisine pour les téléspectateurs. Évidemment, Michel Sarran sera aussi aux côtés de Bruno Cormerais et Noémie Honiat pour les dégustations finales.

Comment s’est passée l’arrivée de Michel Sarran dans l’équipe de l’émission ?
Comme Norbert Tarayre la saison précédente, Michel Sarran ne sera pas sur les routes toute la semaine mais seulement le week-end pour les dégustations finales. Un rôle à distance qui a empêché le chef de parfaitement s’intégrer au duo formé par Bruno Cormerais et Noémie Honiat : « Je n’ai pas forcément été bien accueilli tout de suite, Bruno est très méfiant (rires). Je me suis dit, je vais avoir du mal à me faire une place dans ce programme. D’abord parce que je viens d’arriver et que je n’ai pas la connaissance et l’expertise de Bruno. C’est très difficile d’arriver dans une émission à la 11ème saison. Bruno est chez lui, il est à l’aise, il a vu du monde passer. Ça a duré une émission puis ensuite tout s’est super bien passé avec les deux. On a le même discours, on aime les mêmes choses. Et même si on a chacun notre expertise, mis ensemble ça fait une belle équipe. »

Ce que Michel Sarran pense de l’émission La Meilleure Boulangerie de France
Michel Sarran n’a pas accepté tout de suite de faire l’émission car il n’avait pas envie de « faire de la télé pour faire de la télé ». Mais finalement, en découvrant plus en profondeur l’émission sur M6, le chef a eu un déclic, « quelque chose est évident dans ce programme : la découverte de mon pays, des régions, la découverte autour des métiers de bouche qui sont importants pour la France. Le fait de rencontrer des artisans qui dont la richesse de ce patrimoine, lancer des défis ça m’a donné envie ».

La relation de Michel Sarran avec le pain
Depuis sa participation à l’émission, le chef étoilé a découvert un tout nouvel univers. Impressionné par le travail des boulangers, Michel Sarran s’est rendu compte de la complexité du pain, des différentes techniques, saveurs, textures, « c’est incroyable comme univers et je n’ai pas cette connaissance-là. Pour nous, chefs, le pain vient en complément d’un repas. On le choisit bien avec nos plats mais je ne suis pas capable d’avoir une analyse pointue sur le pain. J’ai découvert qu’il y a de multiples possibilités. J’ai découvert beaucoup de choses. L’expertise de Bruno m’a beaucoup apporté ».

Cette année encore, le niveau sera impressionnant !

Spread the love