Rocamadour chaud au miel pimenté

Sur une tranche croustillante de pain au levain.
Pour se réchauffer le cœur, le corps et les oreilles, voici un petit fromage de chèvre passé au grill, ultra-simple et réconfortant.

Les ingrédients :

  • 3 petits rocamadours (ou autres petits chèvres)
  • 3 petites tranches de pain au levain
  • 1 grosse cuillère à soupe de miel liquide
  • 1 cuillère à café d’huile de sésame pimentée
  • 1 pincée de flocons de piment
  • Un peu de thym
  • Sel/poivre

 

Placer chaque petit fromage sur une tranche de pain, saupoudrer d’un peu de thym. Dans un ramequin, mélanger le miel avec l’huile pimentée, les flocons de piment, du sel et du poivre. Napper les fromages de ce mélange et passer sous le gril du four une dizaine de minutes jusqu’à ce que le fromage soit bien doré. Servir immédiatement.

Gelée de coing

C’est la pleine saison de dégustation du coing ! En effet, le fruit du cognassier se déguste d’octobre à décembre. Il se déguste toujours cuit que ce soit en confiture, en compote, sous forme de pâte de fruits ou encore en liqueur. Les recettes sont nombreuses ! Fruit d’automne par excellence, le coin est riche en vitamines et en fibres, il est donc idéal pour les petits problèmes d’intestin. Lorsqu’il est mûr, le coing dégage un parfum agréable et se pare de sa peau bien jaune, mais recouverte d’une sorte de duvet marron. La gelée de coing est non seulement de saison, mais elle se conserve aussi très bien pendant de longs mois ! Apprenez aujourd’hui à réaliser une délicieuse gelée de coing.

Les ingrédients :

  • 2 kg de coings
  • Sucre (autant de grammes que le jus récolté lors de la réalisation de la recette)
  • 2 citrons

La préparation :

  1. Rincer les coings à l’eau froide afin de retirer le duvet marron.
  2. Couper les fruits en morceaux sans retirer le cœur ni les pépins.
  3. Dans une marmite à confiture ou dans une cocotte faire bouillir les morceaux de fruits en les recouvrant d’eau juste à la hauteur des coings. Puis faire cuire à feu doux pendant 30 à 40 minutes.
  4. Lorsque les coings sont tendres, verser le contenu de la cocotte à travers un chinois dans un récipient. Il est possible de garder les morceaux de coings pour faire de la pâte de fruits.
  5. Peser le jus récolté et y ajouter le même poids de sucre en poudre.
  6. Mettre de nouveau ce jus sucré dans la cocotte (ou la marmite à confiture) puis ajouter le jus de citron pressé.
  7. Porter à ébullition sans cesser de remuer à la cuillère en bois jusqu’à que le sucre soit entièrement dissous. Écumer les impuretés de la mousse sur le dessus.
  8. Cuire à feu vif pendant une heure pour laisser la gelée se transformer et avoir une bonne consistance.
  9. Pendant ce temps, stériliser les pots à confiture dans l’eau bouillante.
  10. Vérifier la consistance de la gelée en déposant une cuillère sur une coupelle froide : si celle-ci glisse très lentement alors c’est prêt.
  11. À l’aide d’un entonnoir et d’une louche, remplir les pots de confiture. Fermer les pots hermétiquement et les retourner pendant 24h.

Déguster sur des tartines grillées ou du pain frais !

Crème de tomates

La préparation :

  1. Eplucher la gousse d’ail. Eplucher l’oignon et le couper en rondelles.
  2. Couper les tomates en 4 morceaux. Eplucher et laver les pommes de terre, les couper en morceaux.
  3. Mettre tous ces ingrédients dans une casserole et recouvrir d’eau. Saler et porter à ébullition à feu moyen. Laisser mijoter à couvert 30 mn. Pendant ce temps, effeuiller le persil et le hacher, le réserver.
  4. Passer le potage au moulin à légumes au-dessus et délayer la crème fraîche en réchauffant la soupe jusqu’à ébullition.
  5. Retirer du feu.
  6. Ajouter le morceau de beurre.
  7. Verser dans une soupière chaude. Donner 2 à 3 tours de moulin à poivre et saupoudrer de persil haché.

Tarte au Camembert et aux lardons

Cette tarte au Camembert et aux lardons est très bonne, rien que la photo donne
envie, à tester au plus vite.

Les ingrédients :

  • 1 rouleau de pâte brisée
  • 3 oeufs
  • 250 g de lardons
  • 1 camembert et demi

La préparation :

  1. Préchauffer le four à 200°c. Couper les camembert en lamelles.
  2. Battre les œufs en omelette.
  3. Y ajouter les lardons.
  4. Dérouler la pâte dans un moule. Étaler le mélange œufs, lardons.
  5. Recouvrir avec les lamelles de camembert.
  6. Faire cuire 30 minutes à 200°c en surveillant bien.

Macarons caramel beurre salé

Les macarons caramel beurre salé sont devenus incontournables dans la panoplie de ces délicieux petits fours.
Deux délicieuses coques de macarons aux amandes associées par un caramel fait de sucre, de crème et de beurre salé, c’est tout un poème !
Alors n’hésitez plus, proposez ces délicieux macarons au caramel beurre salé sur votre table et c’est le succès garanti…

Ingrédients pour la recette des macarons :

  • 120 g de blancs d’oeufs
  • 95 g de sucre semoule
  • 130 g de poudre d’amandes
  • 190 g de sucre glace Colorant jaune en poudre
  • Extrait de café liquide

Pour le caramel :

  • 280 g de de sucre semoule
  • 130 g de crème liquide
  • 200 g de beurre salé

Kéfir de fruit

Les ingrédients :

  • 1 à 2 cuillères à soupe (environ 120g) de grains de kéfir-Tibicos
  • 4 cuillères à soupe de sucre
  • 1 figue sèche (sans additifs, ni huile, ni sulfites)
  • 1 citron bio ou 1 orange bio coupé en quartiers.
  • 1L d’eau non chlorée

La préparation :

  1. Mettre les grains dans un bocal et verser l’eau. Ajouter le sucre, la figue sèche, les fruits. Couvrir avec une gaze et un élastique. Le sucre peut-être du sucre blanc, ou du sucre roux, de la cassonade, de la vergeoise, du sucre muscovado, etc… Mais pas des édulcorants comme la stévia, l’aspartame, le xylytol.
  2. Laisser fermenter 24 à 48 heures, à température ambiante jusqu’à ce que la figue remonte à la surface.
  3. Quand la figue est bien remontée en surface, enlever les fruits et la figue (on peut presser les agrumes dans la boisson)
  4. Filtrer à travers une passoire fine pour récupérer les grains de Kefir d’un côté et le jus de l’autre.
  5. Mettre la boisson dans une bouteille Swing Top 1L. Laisser la bouteille fermée à température ambiante encore 24 heures pour plus de pétillant, stocker au frigo et déguster bien frais.
  6. Plus on attend, plus le kéfir devient pétillant. Il se garde plusieurs semaines et devient plus acide avec le temps.

L’entreprise Mars a publié un brevet pour fabriquer du chocolat… qui ne fond pas

Malgré le plaisir qu’elle procure aux gourmands, la nature fondante du chocolat reste problématique pour les industriels de la confiserie. Elle complique notamment le stockage, le transport ou la manipulation des produits. L’entreprise Mars aurait trouvé une solution sous la forme d’une recette de chocolat capable de supporter, sans fondre, des températures pouvant aller jusqu’à 37 degrés Celsius.

Le géant de la confiserie Mars aurait découvert le secret du chocolat qui ne fond pas, ou en tout cas qui fond moins vite que le produit traditionnel. L’entreprise a déposé un brevet international concernant cette innovation. Le document officiel rendu public le 28 février dernier indique que les chercheurs de l’entreprise ont effectué plusieurs tests au cours desquels leur formule de chocolat n’a commencé à fondre qu’à 32,7, puis 35 et enfin 37,7 degrés Celsius, rapporte le média Food & Wine.

Des explications accompagnant le brevet précisent que la température de fonte habituelle du chocolat avoisine 30 degrés Celsius. Mars aurait réussi sa prouesse en remplaçant le beurre de cacao – traditionnellement utilisé dans la fabrication du chocolat – par un polyol naturel aux caractéristiques bien particulières. La substance possède un point d’ébullition qui atteint, voire dépasse, les 40,5 degrés Celsius, permettant de retarder le seuil de fonte.

Difficultés de stockage, transport et manipulation
Food & Wine note cependant que la nature exacte du polyol utilisé n’a pas été précisée par Mars. L’entreprise qui possède les marques M & M’s, Mars, Snickers, Twix ou encore Bounty n’a pas non plus communiqué sur la date de sortie des confiseries fabriquées avec ce nouveau chocolat. La nature des produits qui bénéficieront de cette innovation n’est pas davantage connue.

Le créateur de la barre chocolatée explique par ailleurs avoir mis au point un emballage composé de plusieurs couches, un procédé ralentissant également la fonte du chocolat. Dans son brevet, le groupe met pourtant en avant l’importance de « la capacité du chocolat à fondre rapidement et entièrement afin de procurer au consommateur une expérience alimentaire grasse et agréable« . Mais il met également en avant des problématiques en matière de stockage, de transport et de manipulation, particulièrement dans les pays chauds.

Chili con carne

Les ingrédients :

  • 1 oignon épluché et émincé
  • 1 cuil. à café d’ail râpé
  • 15cl de bière blonde
  • 1kg de viande hachée
  • 1 cuil. à soupe de vinaigre de cidre
  • 400g de tomates concassées
  • 2 cuil. à soupe de concentré de tomates
  • 1 cuil. café de cumin en poudre
  • 2 cuil. café de paprika
  • 2 tasses de haricots rouges cuits
  • 1 piment jalapeño vert
  • 1 boite de maïs cuit
  • Quelques brins d’origan
  • Chips de tortillas
  • 2 avocats épluchés et écrasés
  • 4 cuil. à soupe de crème fraîche
  • Quelques feuilles de coriandre fraîche
  • 4 quartiers de citron vert
  • Huile d’olive
  • Sel fin et poivre du moulin

La préparation :

  1. Dans une cocotte, versez l’huile d’olive, ajoutez l’oignon et l’ail. Laissez suer sans coloration, déglacez à la bière, ajoutez la viande, laissez cuire jusqu’à ce que l’eau naturelle s’évapore. Assaisonnez avec les épices, du sel et du poivre. Ajoutez les tomates concassées et le concentré de tomates puis le vinaigre, laissez cuire 4 minutes. Versez les haricots cuits, le jalapeño et le maïs cuit. Déposez les brins d’origan. Laissez cuire à découvert 15 à 20 minutes sur feu moyen.
  2. Vous pouvez servir le chili avec les tortillas, la crème d’avocats, la crème fraîche, les feuilles de coriandre et les quartiers de citron.