Gratin de pommes de terre à la normande

Les ingrédients

  • 500 grammes de pommes de terre (pomme de terre à chair ferme)
  • 1/4 de litre de lait frais entier
  • 1 œuf
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1/2 Camembert au Lait cru de Normandie
  • 1 gousse d’ail, persil, thym, laurier, sel et poivre du moulin.

La préparation

  1. Éplucher et couper les Pommes de terre et l’oignon en tranches d’environ 3 à 4 millimètres d’épaisseur puis éplucher l’Ail (enlever le germe), ciseler en petits morceaux, ciseler le persil.
  2. Dans un saladier, mélanger l’œuf, le lait, la crème, l’ail, le persil, le thym… saler, poivrer… battre comme une omelette et réserver.
  3. Dans un plat, disposer les Pommes de terre, l’oignon.
  4. Ajouter le mélange et le Camembert au lait cru.
  5. Cuire au four à 200° th 6/7 pour 1 heure.

Gâteau breton

Les ingrédients

  • 6 jaunes d’œufs
  • 250 g de sucre
  • 360 g de farine
  • 250 g de beurre (demi-sel)
  • 1 petite cuillère à café de levure chimique
  • 1 jaune d’œuf pour la dorure

La préparation

  1. Préchauffer le four thermostat 5/6, 170°C.
  2. Dans un saladier mettre les 6 jaunes d’œufs. Ajouter le sucre. Faire blanchir le sucre et les œufs.
  3. Ajouter la farine et la levure, ainsi que le beurre ramolli mais pas fondu. Mélanger le tout.
  4. Mettre la pâte obtenue dans un moule (Tefal) beurré. Bien lisser le dessus avec une cuillère.
  5. Etaler un jaune d’œuf sur le gâteau avec un pinceau et faire des traits avec un fourchette.
  6. Cuire 30 minutes à four faible.

Aligot

Les ingrédients

  • 400 g de Tome fraîche
  • 1 kg de pommes de terre
  • 250 g de crème fraîche
  • 2 gousses d’ail
  • Sel & poivre

La préparation

  1. Épluchez et lavez-les pommes de terre.
  2. Épluchez les gousses d’ail et coupez-les en deux.
  3. Faites cuire les pommes de terre et les gouses d’ail à l’eau, au départ froide et salée. Les pommes de terre doivent être bien cuites pour la purée.
  4. Pendant la cuisson, découpez la tome fraîche en lamelles ou en petits dés (on peut aussi la râper).
  5. Lorsque les pommes de terre sont cuites, sortez-les de l’eau et enlevez les gousses d’ail.
  6. Passez les pommes de terre au presse purée ou au moulin à légumes, afin d’obtenir une purée fine.
  7. Ajoutez la crème fraîche chaude et incorporez la avec une cuillère en bois à la purée.
  8. Sur le feu très bas, continuez ensuite en ajoutant la tome fraîche et en remuant énergiquement. L’idée n’est pas de cuire, mais de faire fondre la tome.
  9. Si votre préparation est suffisamment chaude, travaillez-la hors du feu. L’aligot est prêt lorsque la purée se met à filer. Assaisonnez avec sel et poivre à votre goût en remuant encore et servez.

Tiramisu a la crème de marrons

Les ingrédients

    Pour le biscuit cuillère :

  • 2 œufs
  • 80 g de sucre
  • 80 g de farine
  • Sucre glace
  • Pour la crème :

  • 3 œufs
  • 2 CS de sucre en poudre
  • 250 g de mascarpone
  • 100 g de crème de marrons
  • Cacao non sucré
  • Pour le montage :

  • Cacao non sucré
  • 6 CS de Café serré bien froid
  • 2 CS de rhum ambré (option)

La préparation

    Pour le biscuit cuillère :

  1. Préchauffez votre four à 180°.
  2. Montez le blanc d’œuf en neige bien ferme et serrez-le avec le sucre en poudre en le versant en 3 fois.
  3. Ajoutez le jaune d’œuf en soulevant la masse puis la farine en 4 fois – mélangez délicatement à chaque fois en soulevant bien la masse.
  4. Déposez et étalez cette préparation sur une plaque recouverte de papier cuisson (environ 0,5 cm d’épaisseur), saupoudrez de sucre glace et enfournez pour 10mn à 180°.
  5. Sortez du four et détaillez votre biscuit avec un emporte-pièce du même diamètre que vos verrines.
  6. Pour la crème :

  7. Fouettez au robot les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume, ajoutez-y ensuite le mascarpone et continuez de fouetter doucement puis ajoutez en dernier la crème de marrons et mélangez bien.
  8. Montez les blancs en neige bien ferme et ajoutez le tout à la spatule délicatement au mélange précédant – réservez dans une poche au frais.
  9. Pour le montage :

  10. Déposez un cercle de biscuit au fond des verrines et imbibez-les du mélange café froid-rhum.
  11. Déposez de la crème dessus puis à nouveau un biscuit que vous imbiberez également.
  12. Recouvrez de crème, lissez la surface et saupoudrez de cacao non sucré.
  13. Réservez au frais au moins 4 heures avant dégustation.

Cake parfait grâce à ce secret bien gardé

Ah le cake. Que l’on aime ce membre de la grande famille des gâteaux de voyage. Appelés ainsi car ce sont des gâteaux faciles à transporter et qui se gardent longtemps. Comme souvent, les plus grands chefs pâtissiers se sont emparés du cake familial pour en faire des versions plutôt réussies. Connaissez-vous ce secret bien gardé pour faire un cake parfait ?

Dans la pâtisserie française, les choses sont bien rangées et on pèse ses ingrédients. Les cuisiniers se moquent d’ailleurs beaucoup des pâtissiers par rapport à ce dernier point. En cuisine, on classe aussi beaucoup les choses, héritage d’Auguste Escoffier ?

Tout cela pour dire que dans l’immense répertoire de la pâtisserie française, le cake fait partie des pâtes battues. Sous le terme de pâte battue, on trouve aussi la pâte à choux, la pâte à quatre-quart mais aussi la pâte à madeleines. Ces pâtes ont la particularité de gonfler lors de la cuisson, soit par une grande quantité de liquides comme la pâte à choux, soir en raison de la présence de levure chimique, comme c’est le cas pour les cakes. Le moule peut aussi jouer un rôle, comme c’est le cas pour les madeleines.

Nous vous avons donné au fil du temps des tas d’astuces pour réussir à faire de très bons cakes moelleux et qui se démoulent bien.

Le bon développement d’un cake et la fente centrale ou pas
Le cake est plus délicat à réussir qu’un gâteau, en raison de la forme du moule. Trop rempli, on peut assister à des débordements. Le cake peut avoir tendance à lever de manière anarchique. Le cake idéal est bombé avec une fente positionnée pile au centre du cake. Allez savoir pourquoi, ça ne fonctionne pas toujours naturellement.

Cette astuce ou secret de chef consiste à mettre du beurre pomade dans une poche à douille (inutile d’ajouter une douille) puis de former sur toute la longueur du cake un filet de beurre, pile au centre. Cela permet un développement régulier et une fente marquée et bien au centre.

D’autres pâtissiers font différemment. Après 10 minutes de cuisson, ils fendent le cake au centre à l’aide d’un couteau trempé dans du beurre fondu.

Tian de pommes de terre

Les ingrédients

  • 800 g de pommes de terre à chair ferme
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 10 cl de bouillon de légumes
  • 2 gousses d’ail
  • 4 pincées de poivre noir
  • 4 pincées de sel ou sel fin
  • 1 brin de thym
  • 1 c. à c. d’origan séché

La préparation

  1. Epluchez l’ail, hachez-le.
    Dans un bol, mélangez l’huile d’olive, l’ail haché, le sel, le poivre, le thym et l’origan. Réservez.
    Epluchez les pommes de terre, lavez-les puis coupez-les en tranches fines à l’aide d’une mandoline. Mettez-les au fur et à mesure dans un saladier rempli d’eau froide.
  2. Préchauffez le four à 200°.
    A l’aide d’un pinceau, huilez avec le mélange d’huile, ail et herbes, un plat à gratin rectangulaire, de 20 cm de longueur.
    Disposez les tranches de pommes de terres verticalement dans le plat, en faisant 2 rangées.
    Versez le bouillon de légumes sur les pommes de terre, puis badigeonnez bien la surface des pommes de terre avec le mélange d’huile, ail et herbes, à l’aide d’un pinceau.
    Couvrez le plat avec du papier aluminium, enfournez et faites cuire 20 minutes.
  3. Ensuite ôtez le papier aluminium et poursuivez la cuisson à découvert pendant environs 30 minutes, jusqu’à ce que les pommes de terre soient bien dorées. Eventuellement, pour les 10 dernières minutes de cuisson mettez le four en position grill à ce que les pommes de terre soient bien dorées.
    Vérifiez la cuisson des pommes de terre à l’aide d’un couteau : si la lame s’enfonce bien elles sont cuites, autrement poursuivre la cuisson pendant quelques minutes encore.
    Dégustez chaud ou tiède.

Panettone facile

Les ingrédients

    Pour la pâte :

  • 250 g de farine de blé (T45)
  • 250 g de farine de gruau (ou de farine manitoba)
  • 190 g de sucre en poudre ou sucre semoule
  • 20 cl d’eau tiède
  • 1 c. à c. de miel liquide
  • 15 g de levure de boulanger fraîche
  • 3 jaunes d’oeuf
  • 50 g de beurre fondu
  • 1 citron bio (pour en utiliser le zeste)
  • ½ orange bio (pour en utiliser le zeste)
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille ou vanille liquide
  • 1 pincée de sel ou sel fin
  • Pour la garniture :

  • 100 g de beurre mou
  • 100 g de raisin secs
  • 40 g d’écorce de citron confites
  • 40 g d’écorce d’orange confite

La préparation

  1. Première pousse :
    Mélangez les deux farines dans un saladier, ajoutez le sucre, mélangez de nouveau.
    Faites fondre le beurre dans le four à micro-ondes, puis faites-le tiédir.
    Versez l’eau tiède dans un verre, ajoutez le miel, mélange.
    Ajoutez la levure de boulanger émiettée, mélangez de nouveau pour la faire dissoudre.
    Versez le contenu du verre (eau/levure/miel) dans le mélange de farine et de sucre.
    Mélangez rapidement avec une fourchette, pas besoin que tout soit amalgamé à ce stade.
    Ajoutez les jaunes d’œufs et le beurre fondu, mélangez de nouveau avec la fourchette (la pâte colle, c’est normal).
  2. A l’aide d’une râpe microplane, râpez le zeste de citron au-dessus de la pâte. Faites de même avec le zeste de l’orange.
    Ajoutez la vanille et le sel. Mélangez le tout rapidement avec la fourchette.
    Fleurer le plan de travail avec un peu de farine (gardez de la farine à côté dans un bol pour renouveler cette opération).
    Transférez la pâte sur le plan de travail fariné et pétrissez-la jusqu’à ce qu’elle devienne lisse.
    Farinez le fond d’un grand saladier propre, déposez-y la pâte façonnée en boule.
    Couvrez avec un torchon propre humide et faites pousser dans le four à 30°C pendant 3 heures, jusqu’à ce que la pâte double de volume. Entreposez la pâte dans le bas du four.
  3. Deuxième pousse :
    Dès que la pâte aura doublé de volume, dégazez-la et transférez-la sur le plan de travail fariné.
    Pétrissez-la rapidement, ensuite aplatissez-la légèrement sur le plan de travail et incorporez le beurre mou, un morceau après l’autre en l’étalant sur la pâte et en pétrissant juste après.
    On incorpore un nouveau morceau de beurre quand le précédent sera amalgamé à la pâte.
    Farinez le plan de travail si la pâte colle.
    Pétrissez au moins 10 minutes, comme pour une pâte feuilletée, en prenant la pâte au milieu, en la tournant et en la pliant.
  4. En pétrissant de cette manière, la pâte englobe de l’air et reste moelleuse.
    La pâte est prête quand elle est lisse et ne colle plus au toucher.
    Pour vérifier, prélevez un petit morceau de pâte, roulez-le dans vos mains puis tirez-le : s’il se casse la pâte n’est pas prête et il faut continuer à la pétrir, en revanche si la pâte tirée ne casse pas et fait une sorte de voile transparent, cela veut dire qu’elle est prête.
    Une fois la pâte prête, étalez-la légèrement avec vos mains et incorporez en plusieurs fois les raisins secs et les écorces de citron et d’orange confites en pétrissant après chaque ajout. Pétrissez pendant au moins 2 minutes.
    Remettez la pâte dans le saladier, couvrez avec le torchon, remettez dans le four à 30°C et laissez lever une deuxième fois pendant 3 heures, jusqu’à ce que la pâte double de volume.
  5. Troisième pousse :
    Après la 2ème pousse, quand la pâte aura doublé de volume, transférez-la sur le plan de travail, sans le faire trop dégonfler.
    Étalez légèrement la pâte avec les mains, puis pliez-la, roulez-la sur le plan de travail et pétrissez-la plusieurs fois.
    Ce dernier pétrissage sert à donner de la force à la pâte.
    Façonnez la pâte en boule en la tournant sur le plan de travail entre les paumes des mains. Ensuite déposez-la délicatement dans le moule à panettone déposé dans un moule rond.
  6. Le moule permet de stabiliser le panettone sans risquer que le moule en papier se casse.
    Déposez le moule à panettone (avec le moule rond en dessous) dans le four à 30°C. Laissez lever une 3ème fois, jusqu’à ce que le bord dela pâte arrive à un doigt du bord du moule en papier.
    Le centre de la pâte doit dépasser le papier, mais il ne faut pas qu’elle dépasse les bords du papier avant la cuisson, autrement le panettone va déborder une fois dans le four, car il pousse encore pendant la cuisson.
    Cette 3ème pousse va prendre 2,5 heures à 3 heures.
  7. Cuisson :
    Préchauffez le four à 170°C (statique).
    Après la 3ème pousse, à l’aide d’un petit couteau bien aiguisé, incisez la surface du panettone au milieu en formant une croix.
    Insérer quatre lamelles de beurre dans les entailles de la croix.
    Enfournez-le dans la partie basse du four et faites cuire le panettone pendant 1 heure.
  8. Si au bout de 10 minutes de cuisson vous voyez que la surface du panettone colore trop, baissez le four à 160°C.
    Une fois l’heure de cuisson passée, vérifiez la cuisson du panettone en y enfonçant la pointe d’un couteau au milieu :
    si elle en ressort propre le panettone est cuit, autrement poursuivez la cuisson pendant quelques minutes supplémentaires.
  9. Refroidissement :
    Dès la sortie du four, piquez le fond du panettone (de gauche à droite ou vice versa) avec deux piques à brochettes longues.
    Retournez le panettone et mettez-le la tète à l’envers dans une casserole haute, en le faisant tenir grâce aux piques à brochettes, pour ne pas risquer qu’il touche le fond de la casserole.
    Cette méthode « tète à l’envers » permet au panettone de rester bien gonflé pendant le refroidissement, sans risquer qu’il dégonfle.
  10. Laissez refroidir complètement le panettone pendant plusieurs heures, idéalement pendant toute une nuit.
    Une fois refroidi, retournez droit le panettone, enlevez les piques à brochettes, déposez le panettone sur une grande assiette et servez-le.
    Si vous ne le servez pas tout de suite, rangez-le dans un grand sachet de congélation fermé, pour qu’il reste bine moelleux. Gardez le panettone à température ambiante jusqu’au moment de le consommer.

Brioche flocon au Nutella

Les ingrédients

  • 525 g de farine
  • 120 g de beurre
  • 70 g de sucre
  • 3 jaunes d’oeuf pour la pâte
  • 1 jaune d’oeuf pour la dorure
  • 20 g de levure de boulanger fraîche ou 1 sachet de levure boulangère déshydratée
  • 20 cl de lait
  • 3 c. à s. de pâte à tartiner à la noisette Nutella
  • 1 c. à c. rase(s) de sel ou sel fin

La préparation

  1. Dans un saladier, versez la farine et formez un puits. Ajoutez le sucre en poudre.
  2. Ajoutez les jaunes d’oeufs.
  3. Ajoutez la levure délayée dans 1 c à soupe d’eau tiède.
  4. Ajoutez le lait tiède et le sel.
    Commencez à pétrir avec vos mains ou avec un robot muni d’un crochet.
  5. Dés que les ingrédients commencent à s’amalgamer, ajoutez le beurre coupé en morceaux.
  6. Continuez à pétrir jusqu’à obtenir une pâte à brioche bien lisse.
    Formez une boule.
  7. Laissez reposer la pâte à brioche recouverte d’un torchon propre, et dans un endroit chaud. La pâte doit doubler de volume (environ 2h).
  8. Une fois que la pâte à brioche a doublé de volume, dégazez-la pour en chasser l’air (en appuyant dessus).
    Divisez la pâte en 4 parts égales que vous façonnez en boules.
  9. Etalez la pâte en 4 cercles
    Sur un plan de travail fariné, étalez chaque boule de pâte en cercle d’environ 0.5 cm d’épaisseur.
  10. Sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson, déposez un cercle de pâte à brioche. Badigeonnez-le de Nutella.
  11. Recouvrez
    Déposez un second cercle de pâte sur la couche de Nutella et badigeonnez-le de Nutella. Réalisez l’opération encore une fois.
  12. Recouvrez de dernier cercle
    Déposez le dernier cercle de pâte à brioche.
  13. Entaillez en 8 parts
    Placez au centre de la brioche un petit cercle ou verre et coupez la brioche en 8 parts égales, en faisant attention que les parts restent reliées. C’est à dire que vous réalisez des entailles à partir du verre jusqu’au bord.
  14. Puis entaillez chaque part en son milieu jusqu’à 1 cm du bord.
  15. Formez les flocons
    Faites passer les 2 coins du triangle par la fente, d’arrière en avant.
    Procédez délicatement.
    Laissez les bouts de pâte vers le haut comme des pétales de fleurs.
  16. Réalisez cela pour chaque branche du flocon.
    Laissez reposer 30 à 40 minutes sous un linge propre.
  17. Dorez
    Préchauffez le four à 180°C.
    Badigeonnez la brioche d’un jaune d’Å?uf battu, à l’aide d’un pinceau.
  18. Enfournez pendant 30 minutes à 180°C.

Fondue de reblochon par René et Maxime Meilleur

L’hiver approche … Quoi de mieux pour se réchauffer qu’une recette de fondue de reblochon cuit dans du pain, accompagnée de pommes de terre vapeur et de lard, par René et Maxime Meilleur. À vous de jouer!

Pain

Acheter chez votre boulanger une belle boule de pain de campagne de 25 cm de diamètre environ, la laisser rassir 48 heures.
A l’aide d’un couteau à dents couper le chapeau de la boule de pain, creuser l’intérieur en retirant la mie afin d’obtenir un creux de 20 cm de diamètre.
Réserver à température ambiante.

Pomme de terre vapeur

Prendre des pommes de terre grenaille ou mitraille, les blanchir dans l’eau salée jusqu’à ce qu’elles soient fondantes, les éplucher puis réserver.

Lard

Retirer la couenne d’une belle poitrine de lard séché.
La mettre au congélateur 1 heure pour qu’elle soit bien dure.
A l’aide d’une trancheuse faire des lanières de lard de 1 mm d’épaisseur.
Réserver dans une belle assiette.

Reblochon

Acheter chez votre fromager un Reblochon fermier de préférence (pastille verte), retirer la croute du dessus sur 1 mm.
Réserver à température ambiante.

Finition

Préchauffer le four à 200°C.
Prendre la boule de pain, évider, mettre à l’intérieur le demi reblochon coté peau vers le bas, faire un creux au milieu et le remplir avec 10 cl de vin blanc de Savoie.
Enfourner pour 25 minutes environ, il faut que le fromage soit bien fondu.
Réchauffer les pommes de terre vapeur dans une cocotte avec un petit peu de fond blanc de volaille.
Mettre l’assiette de lard sur la table, prendre une pomme de terre et enrouler une tranche de lard autour puis la piquer avec une fourchette à fondu et l’enrober de fondue de reblochon.
Bonne dégustation !

Poulet caramelisé à la sauce piquante sriracha

Les ingrédients

    Pour le poulet

  • 4 blancs de poulet
  • 30 g de fécule de maïs Maïzena
  • Huile de tournesol
  • Pour la sauce

  • 25 g de sucre
  • 24 cl d’eau
  • 5 c. à s. de sauce soja
  • 3 c. à s. de miel
  • 2 c. à s. de sauce pimentée Sriracha
  • 2 c. à s. de fécule de maïs Maïzena
  • 2 c. à s. d’eau froide
  • 1 c. à s. d’ail haché
  • Pour servir

  • 300 g de riz cuit

La préparation

  1. Versez la sauce sriracha dans une casserole.
  2. Ajoutez la sauce soja.
  3. Ajoutez l’ail haché.
  4. Ajoutez le sucre, le miel, l’eau et remuez. Amenez le mélange à ébuillition à feu moyen.
  5. Mélangez ensemble les 2 cuillères à soupe de Maizena et les 2 cuillères à soupe d’eau. Ajoutez à la casserole et remuez jusqu’à épaississement. Réduire à feu doux.
  6. Mélangez les dès de poulet avec la Maïzena.
  7. Versez dans une poêle l’huile de tournesol, ajoutez les dés de poulet et faites-les revenir.
  8. Retournez-les et faites-les cuire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
  9. Ajoutez la sauce et mélangez afin de bien enrober les dès de poulet.
  10. Saupoudrez de flocons de piment concassés ou de graines de sésame si vous le souhaitez et servez avec du riz chaud.

La vaisselle réutilisable des McDo est-elle équipée de puces électroniques pour retrouver les voleurs ?

Depuis le 1er janvier, la restauration rapide doit recourir à de la vaisselle réutilisable.Depuis le 1er janvier, la restauration rapide doit recourir à de la vaisselle réutilisable.

“Notre vaisselle est équipée de puces de géolocalisation. Il n’est pas possible de partir avec. Vous allez vous expliquer avec le 17.” Voilà l’avertissement qui a été placardé sur un établissement de chaîne de restauration rapide du Territoire de Belfort.

La vaisselle réutilisable, mise en place depuis le début de l’année dans les McDonald’s, est-elle équipée d’un petit dispositif électronique permettant de retrouver les potentiels voleurs ?

La question s’est posée, explique Le Parisien, suite à une mise en garde affichée dans un établissement de chaîne de restauration rapide du Territoire de Belfort. “Notre vaisselle est équipée de puces de géolocalisation. Il n’est pas possible de partir avec. Vous allez vous expliquer avec le 17”, pouvait-on lire sur cet avertissement, assurent nos confrères. Suffisant pour agiter la toile.

Pas de panique : si la vaisselle est effectivement équipée d’une puce, comme on peut le voir sur des photos qui circulent sur la Toile, notamment sur le forum de JeuxVideo.com, elle ne sert pas à tracer les clients. Benjamin Peri, fondateur de Pyxo, une société qui propose des contenants réutilisables et fournit les McDo, met les points sur les “i” dans Le Parisien. Ce dispositif sert uniquement à connaître les stocks en temps réel via la technologie NFC, utilisée notamment par les smartphones et les cartes bancaires.

Depuis le 1er janvier, la restauration rapide doit recourir à de la vaisselle réutilisable pour les repas et les boissons servis à table, qu’il s’agisse des gobelets, couvercles, assiettes, récipients ou couverts, en application de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (Agec) votée en 2020.

 

Rubix Cube au fromage bleu et aux poires

Graphique et savoureux, ce petit « Rubix Cube » au fromage bleu Saint Agur fera un grand effet !

Les ingrédients

  • Saint Agur : 200 g
  • poires (chair ferme) : 2
  • pain d’épices : 250 g
  • miel liquide : 1 cuillère à soupe
  • beurre : 10 g
  • jus de citron : 1 cuillère à soupe

La préparation

  1. Trancher le pain d’épices et le fromage bleu en dés de 2 cm de côté, placer les dés de fromage bleu au réfrigérateur.
  2. Peler les poires, les couper en dés de la même taille que le fromage bleu et le pain d’épices.
  3. Chauffer le beurre du feu moyen dans une poêle. Faire dorer les dés de poire 3 min. Napper de miel et laisser légèrement caraméliser.
  4. Disposer les dés de poire sur une assiette, les laisser refroidir 1 h au réfrigérateur.
  5. Monter le Rubix cube en intercalant les trois ingrédients.
  6. Placer au réfrigérateur jusqu’au moment du service.

Rouleau aux pommes

Les ingrédients

  • 2 pommes
  • 5 œufs
  • 100 g (1/2 tasse) de sucre
  • 90 g (3/4 tasse) de farine
  • 4 g (1/4 c. à soupe) de levure chimique
  • 50 ml (1/4 tasse) d’huile de graines
  • 50 ml (1/4 tasse) de lait
  • Essence de vanille
  • Custard
  • Sucre en poudre

La préparation

  1. Ajouter les œufs et le sucre dans un bol et mélanger au batteur électrique jusqu’à ce que le sucre se dissolve et crée un mélange mousseux.
  2. Tamisez la farine et la levure chimique, ajoutez l’huile de graines, le lait et l’essence de vanille et continuez à mélanger jusqu’à ce que tout soit bien mélangé.
  3. Coupez les pommes en petits morceaux et mettez-les de côté.
  4. Verser le mélange dans le moule recouvert de papier sulfurisé et disposer les tranches de pomme dessus. Transférer au four et cuire à 170°C/338°F pendant 20 minutes.
  5. Transférez la pâte préparée sur une planche à découper recouverte de papier sulfurisé, retournez-la et retirez le papier sulfurisé. Étalez la crème pâtissière et égalisez-la bien.
  6. Roulez la pâte préparée en un pain et serrez-la avec du papier sulfurisé. Transférer au réfrigérateur pendant 30 minutes.
  7. Au bout de 30 minutes, coupez le rouleau en deux et décorez-le de sucre en poudre. Couper en tranches et servir.

Tartare de saumon au gingembre et à la clémentine

Les ingrédients

  • 300 g de saumon frais (pavé)
  • 1 avocat
  • 1 salade frisée lavée
  • Fleur de sel
  • Quelques feuilles de coriandre hachées
  • Pour la vinaigrette gingembre-clémentine :

  • 2 clémentines
  • 1 citron jaune
  • 1 morceau de 10 g de gingembre frais épluché
  • 15 cl d’huile d’olive
  • 1/4 d’oignon épluché et ciselé finement

La préparation

  1. Couper des tranches dans le pavé de saumon puis, en cubes.
    Éplucher l’avocat et retirer le noyau. Couper l’avocat en morceaux.
  2. Dans un saladier, verser le zeste et le jus de clémentine avec le jus de citron. Ajouter un peu de gingembre râpé et mélanger. Ajouter l’huile d’olive et l’oignon ciselé finement. Mélanger avec les morceaux de saumon et les feuilles de coriandre hachées.
  3. Dans une assiette, dresser les cubes d’avocat. Ajouter le tartare de saumon au gingembre et à la clémentine. Dresser quelques feuilles de salade frisée