Boire du jus de citron à jeun est-il bon pour la santé ?

C’est une idée répandue : consommer dès le matin du jus de citron, à jeun, serait « bon pour la santé ». La réputation de cette recette de grand-mère est-elle justifiée ? L’acidité du citron ne peut-elle pas être risquée dans certains cas ? Des spécialistes nous répondent.
Se presser un jus de citron au saut du lit. Un réflexe « santé » pour certains, qui prêtent à ce breuvage acide ingurgité le matin, à jeun, des avantages supposés : aide à la perte de poids, dents plus blanches, apport de vitamine C, voire prévention contre le cancer…

Boire du jus de citron à jeun, est-ce vraiment une bonne habitude ? N’y a-t-il que des bénéfices pour l’organisme ? Ou bien est-ce une idée fausse ? On fait le point.

Vitamine C

Remède de grand-mère indémodable, le jus de citron est, c’est vrai, un excellent moyen de refaire le plein de vitamine C : « Le jus de citron est littéralement bourré de vitamine C. Ce fruit est assez richement doté », nous confirme la diététicienne nutritionniste Pauline Pied, installée à Cesson-Sévigné, près de Rennes (Ille-et-Vilaine).

Indispensable au corps humain, ce nutriment aide l’organisme à fabriquer le collagène, une protéine essentielle à la formation du tissu conjonctif de la peau, des ligaments et des os. La vitamine C contribue aussi au maintien de la fonction immunitaire, elle active la cicatrisation des plaies, participe à la formation des globules rouges et augmente l’absorption du fer contenu dans les végétaux.

« La vitamine C protège également les parois vasculaires et aide à prévenir des maladies cardio-vasculaires, récise la spécialiste de la nutrition. ? Dans un jus de citron de 100 grammes fait maison, il y a 42,4 milligrammes de vitamine C, la teneur équivalente à celle d’une petite orange », ajoute-t-elle.

À titre de comparaison, l’apport journalier recommandé de vitamine C pour un adulte est de 110 milligrammes. « Il faudra donc nécessairement compléter ses apports de vitamine C par un autre fruit. »

Antioxydant naturel
Autre point positif, le citron est un antioxydant naturel. Cela signifie qu’il « aide l’organisme à lutter contre le stress oxydatif en limitant l’action des radicaux libres, des molécules très instables qui agressent les cellules du corps », résume la naturopathe Juliette Delbreuve, sur le site internet Femina.fr.

« La pollution, le tabac, les perturbateurs endocriniens et une mauvaise hygiène de vie sont autant de facteurs qui augmentent la quantité de radicaux libres, rappelle-t-elle. Il est donc fondamental de faire le plein d’antioxydants. »

Quand boire son jus de citron ?

Le matin, à jeun ou après avoir pris son petit-déjeuner ? Pour la nutritionniste Pauline Pied, il s’agit d’abord d’une question de dosage et d’envie.

« Tout dépend des besoins et désirs de chacun et de sa sensibilité. Après, quant à l’intérêt de le boire à jeun, il n’y en a pas, note la spécialiste de l’alimentation. Et il faut garder en tête que tout excès est mauvais pour la santé. »

La modération est de mise quant à l’ingestion de jus de citron, insiste-t-elle. Car s’il est « bon pour la santé » dans une certaine mesure, cela ne peut évidemment pas se substituer à un suivi thérapeutique pour certaines affections : « Le jus de citron ne fait par exemple pas maigrir et n’équilibre pas non plus le pH de la bouche. Boire du jus de citron dans un but thérapeutique ne remplacera jamais un médecin et des consultations », souligne-t-elle.

Le citron néfaste pour les dents

S’il est plutôt recommandé pour la santé de consommer du jus du citron à petites doses, son excès peut cependant avoir des conséquences néfastes, en particulier sur les dents. Sa cible favorite ? L’émail.

Cette couche naturelle protectrice des dents peut en effet être mise à mal par la présence répétée de l’acide citrique contenu dans cet agrume : « L’excès de citron va attaquer l’émail dentaire qui va se réduire au fur et à mesure », nous confirme le Dr Thomas Jéhanin, dentiste installé à Rennes (ille-et-Vilaine).

« Une consommation excessive de citron peut entraîner la perte de l’émail, laisser se découvrir la couche dentinaire, poursuit-il. Cette dernière subira alors une augmentation de la sensibilité au froid et au chaud. À terme, ces variations de température de la dent vont créer un stress sur la pulpe qui peut amener à la nécrose d’une dent. »

Interrogé sur France 3 en 2019, le Dr Matthieu Perard, chirurgien-dentiste au Centre hospitalier universitaire de Rennes, estimait que le citron ne devait pas être consommé pur « de manière quotidienne, car beaucoup trop acide » pour les dents.

Attention aux estomacs sensibles

Son confrère le Dr Thomas Jéhanin rappelle que certaines pratiques sont ainsi à proscrire comme « le brossage de dents avec du citron », souvent présenté comme une « astuce » pour blanchir les dents. « Ce sont des conseils à ne surtout pas suivre, insiste-t-il. Cela abîme les dents. »

Autre effet collatéral de l’acidité du citron : ses conséquences sur le système digestif. « L’acidité du citron attaque directement les muqueuses de l’estomac et l’œsophage. Je déconseille donc le jus de citron aux personnes ayant des reflux acides », ajoute la nutritionniste Pauline Pied. Pour les personnes ressentant régulièrement des brûlures d’estomac, une trop grande consommation de jus de citron n’est « clairement pas recommandée ».

Spread the love