La Belle Étincelle risque la fermeture

Le restaurant popularisé par le téléfilm La Belle Étincelle est menacé de fermeture à cause de difficultés économiques.

Il y a quelques semaines, nous vous parlions de la fabuleuse histoire de La Belle Étincelle, un restaurant inclusif mis en lumière grâce au téléfilm du même nom, diffusé sur M6. Malheureusement, est menacé de fermeture. Une cagnotte est ouverte pour le sauver.

Une aventure humaine et culinaire
Vous avez peut-être suivi les belles aventures de Philippe, Virginie, Noé et tous les autres, dans le téléfilm La Belle Étincelle. Si tel est le cas, vous savez sans doute que le scénario est inspiré d’une histoire vraie… et que le restaurant est, aussi, bel et bien réel.

Situé Boulevard Pasteur, dans le 15e arrondissement de Paris, La Belle Étincelle accueille ses premiers clients en septembre 2020. À l’origine de ce projet : le souhait de favoriser l’insertion professionnelle et sociale des personnes en situation de handicap. Pari réussi puisque les clients affluent. Oui mais voilà, malgré cela, la rentabilité n’est pas au rendez-vous. Interrogé par Le Parisien, Fabrice Goldstein, le producteur à l’origine du téléfilm, explique : “Le coût de fonctionnement est très élevé. Le restaurant est certes complet tous les midis mais il n’est ouvert que trois soirs par semaine. Ces jeunes ne peuvent pas travailler exactement comme les autres. Il faut des permanents pour les encadrer, une psychologue…” L’aventure de La Belle Étincelle est donc plus que jamais en péril.

Des pistes pour redresser la barre
Abasourdis par la situation, les parents des employés s’inquiètent : “La stabilité est très importante pour ces jeunes.” Toutes les solutions ont donc été examinées afin d’éviter la fermeture de La Belle Étincelle. Mécénat, fonds d’investissement ,et une cagnotte en ligne… qui a été ouverte.Tous les moyens sont bons pour sauver le restaurant. Après avoir tant donné, La Belle Étincelle mérite maintenant de recevoir.

Cet élan de solidarité redonne une lueur d’espoir à toute l’équipe et lui permet de rêver à un avenir meilleur. Pour l’heure, l’établissement doit éponger ses dettes et se pencher sur un nouveau modèle économique viable ainsi qu’un nouveau fonctionnement plus optimisé.

Spread the love