Sauce au poivre

Les ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de poivre noir moulu
  • 50 g de beurre
  • 50 g de farine
  • 50 cl de bouillon de viande
  • 10 cl de crème fraîche
  • Sel

La préparation

  1. Préparation des ingrédients : Rassemblez tous les ingrédients nécessaires à la préparation de la sauce au poivre.
  2. Cuisson de la sauce : Dans une casserole, faites fondre le beurre à feu doux. Ajoutez ensuite la farine d’un seul coup et mélangez pendant 2 à 3 minutes sans laisser colorer.
  3. Versez le bouillon de viande chaud petit à petit tout en continuant de remuer.
  4. Ajoutez le poivre moulu et le sel selon votre goût. Laissez mijoter à feu doux jusqu’à ce que la sauce épaississe.
  5. Une fois la sauce épaissie, incorporez la crème fraîche tout en continuant de remuer. Laissez cuire encore quelques minutes jusqu’à ce que la sauce soit bien homogène et légèrement crémeuse.
  6. Retirez la casserole du feu et votre sauce au poivre est prête à être servie.
  7. Cette délicieuse sauce au poivre accompagnera à merveille vos viandes rouges préférées. Servez-la chaude et savourez son goût relevé et savoureux.

Gâteau yaourt salé aux lardons et feta

Les ingrédients

  • 1 Yaourt nature
  • 200g Farine
  • 1 sachet de Levure chimique
  • 3 Œufs
  • 100g Lardons
  • 100g Feta
  • 5 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel et poivre selon le goût

La préparation

  1. Préchauffez votre four à 180°C et graissez un moule à gâteau.
  2. Dans un bol, mélangez le yaourt, la farine et la levure chimique jusqu’à obtenir une pâte lisse.
  3. Ajoutez les œufs un à un dans le mélange en remuant bien.
  4. Incorporez les lardons préalablement dorés dans une poêle sans ajout de matière grasse.
  5. Émiettez la feta et ajoutez-la à la pâte, mélangez délicatement.
  6. Assaisonnez avec du sel et du poivre selon votre goût.
  7. Versez la pâte dans le moule préparé et lissez la surface avec une spatule.
  8. Enfournez pendant environ 30 à 35 minutes, ou jusqu’à ce que le gâteau soit doré et gonflé.
  9. Laissez refroidir avant de démouler et de servir. Dégustez ce délicieux gâteau salé !

Cheese Naans

Les ingrédients

  • 300 g de farine
  • 1 yaourt nature
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 100 g de gruyère râpé
  • Eau tiède
  • Sel, poivre

La préparation

  1. Dans un saladier, mélanger la farine avec le sel, la levure, l’huile et le yaourt.
  2. Travailler la pâte et ajouter si besoin un peu d’eau tiède afin d’obtenir une pâte molle.
  3. Laisser reposer 20 minutes.
  4. Séparer la pâte en 4 ou 6 parts, les aplatir en forme de galette.
  5. Parsemer généreusement de fromage râpé et redonner un ou deux tours à la pâte avec un rouleau à pâtisserie.
  6. Cuire dans une poêle pendant 3 minutes de chaque côté jusqu’à ce que la galette soit bien gonflée.

Tarte aux myrtilles

Les ingrédients

  • 1 kilo de myrtilles
  • 350 grammes de farine
  • 2 œufs
  • 200 grammes de beurre
  • 10 grammes de sucre glace
  • 3 grosses louches de crème pâtissière
  • 1 paquet de levure chimique
  • 1 paquet de levure de boulanger
  • Sel

La préparation

  1. Dans un récipient, ajouter la levure de boulanger, puis la couvrir d’une petite dose de farine. Incorporer ensuite le sel, puis verser à nouveau de la farine et répéter les gestes avec la levure de boulanger et le beurre. Ajouter ensuite les œufs, puis la travailler à la main.
  2. Laisser pousser la pâte pendant quelques heures.
  3. Arrondir la pâte et la piquer.
  4. Beurrer le moule et ajouter la pâte.
  5. La garnir de crème pâtissière préalablement préparée.
  6. Remplir la tarte de myrtilles, puis la mettre au four à 180 degrés pendant une heure.
  7. Pour le dressage, saupoudrer de sucre glace.

Mélange d’Épices pour Frites et Légumes

Les ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de paprika
  • 1 cuillère à soupe de sel
  • 1 cuillère à soupe de poivre noir
  • 1 cuillère à soupe de poudre d’ail
  • 1 cuillère à soupe de poudre d’oignon
  • 1 cuillère à soupe de thym séché
  • 1 cuillère à soupe d’origan séché

La préparation

  1. Dans un bol, mélangez tous les ingrédients.
  2. Conservez ce mélange dans un contenant hermétique.
  3. Saupoudrez-en vos frites ou vos légumes avant de les faire cuire pour un délicieux assaisonnement maison.

Carbonara de Pommes de Terre

Les ingrédients

  • 500 g de pommes de terre
  • 200 g de lardons fumés
  • 3 œufs
  • 100 g de parmesan râpé
  • 20 cl de crème fraîche
  • Poivre, persil frais

La préparation

  1. Épluchez et coupez les pommes de terre en cubes. Faites-les cuire dans de l’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’elles soient tendres.
  2. Faites revenir les lardons dans une poêle jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
  3. Dans un saladier, battez les œufs avec la crème fraîche, le parmesan râpé et du poivre.
  4. Égouttez les pommes de terre et ajoutez-les dans la poêle avec les lardons.
  5. Versez la préparation à base d’œufs sur les pommes de terre et mélangez rapidement pour que les œufs cuisent et enrobent les pommes de terre.
  6. Servez chaud, saupoudré de persil frais haché.

Beignets bretons aux pommes

Les ingrédients

  • 3 pommes reinette
  • 50 ml de rhum
  • 3 cuillères à soupe de farine
  • 250 ml de lait
  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 3 œufs

La préparation

  1. Préparation des Pommes :
    Commencez par peler les pommes reinette, retirez les pépins et hachez-les en petits morceaux.
  2. Arrosez-les ensuite avec le rhum pour les imprégner de cette saveur unique.
  3. Préparation de la Pâte :
    Dans un grand bol, battez les œufs avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux.
  4. Ajoutez progressivement la farine en continuant de fouetter pour éviter les grumeaux.
  5. Incorporez lentement le lait pour obtenir une pâte lisse et homogène.
  6. Intégration des Pommes :
    Ajoutez les morceaux de pommes imbibés de rhum dans la pâte.
  7. Mélangez délicatement pour que les pommes soient bien réparties.
  8. Cuisson des Beignets :
    Faites chauffer une poêle antiadhésive avec un peu de beurre.
  9. Versez une demi-louche de pâte pour former un beignet.
  10. Laissez cuire environ 2-3 minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’ils soient dorés et croustillants.
  11. Finitions et Service :
    Saupoudrez les beignets de sucre et, si désiré, passez-les brièvement sous le grill pour une finition caramélisée.
  12. Servez chaud pour un maximum de plaisir.
  13. Ces beignets bretons aux pommes sont simples à préparer et délicieux à déguster. Bon appétit !

Il crée un faux restaurant à Londres, qui devient numéro un de la capitale

Un journaliste anglais a réussi à piéger le célèbre site TripAdvisor. Oobah Butler a créé un faux restaurant et demandé à ses amis de publier des avis élogieux et de fausses recommandations. Résultat?: six mois plus tard, son “Shed at Dulwich” passait en tête des établissements londoniens sans avoir jamais servi un seul plat. Récit d’une supercherie mitonnée façon vol-au-vent.

Une cuisine d’exception et un personnel charmant. Je recommande absolument

Cette appréciation d’un restaurant sur TripAdvisor a-t-elle été écrite par un anonyme sincère Le frère du patron Voire un critique payé par le restaurateur lui-même afin de publier des avis sur le fameux site qui fait et défait la réputation des hôtels et des restaurants du monde entier

Ce boulot, payé 10 livres sterling la recommandation, Oobah Butler l’a exercé pendant un temps. Et puis, un jour, il a décidé de voir jusqu’où pouvait aller le déni de réalité. Autrement dit, le mensonge. La supercherie. Avec une idée aussi simple qu’effrayante : « Dans le climat actuel de désinformation, et en prenant en compte la volonté de la société de croire n’importe quoi, se demande Oobah Butler, créer un faux restaurant est-il possible? »

Visiblement, la réponse est oui. Et on peut même, en six mois, devenir le restaurant classé numéro un de Londres sans jamais avoir servi un seul plat.

Une petite cabane de jardin
Comment? Rien de très compliqué. Il faut d’abord déclarer son restaurant et son nom – ce sera « The Shed at Dulwich », traduisez : « La Cabane de Dulwich ». Et pour cause : le faux établissement sera situé dans l’arrière-cour de la maison du journaliste, où trône une petite cabane de jardin. Il faut ensuite acheter un nom de domaine sur Internet, ouvrir un site avec de faux menus, de faux plats – évidemment alléchants, recherchés – accompagnés de photos fabriquées de toutes pièces.

Là, Oobah Butler laisse libre cours à sa créativité. Propose des menus « en fonction de l’humeur du moment » : « Luxure », « Empathie », « Amour », « Contemplation »… Prenons « Luxure » (au hasard) : « Rognons de lapin sur toast, safran et bisque d’huître, grenade soufflée ».

Quant aux photos, elles donnent envie. En tout cas quand on n’en connaît pas les coulisses de la fabrication : les faux plats sont réalisés avec de la mousse à raser, des tablettes javellisées pour toilettes et de la peinture.

Personne n’a encore mis les pieds chez lui
Oobah Butler soumet son restaurant à l’approbation de TripAdvisor, qui l’accepte et le classe 18 149e restaurant de Londres. « The Shed at Dulwich » vient d’arriver sur le site, il est automatiquement placé en dernière position, rien que de très normal. Reste maintenant à faire prendre la mayonnaise. Et à grimper dans ce classement.

Grâce à ses nombreux amis, qui écrivent des avis dithyrambiques sur son établissement depuis des ordinateurs multiples, son faux restaurant grimpe dans les 10?000 premiers en quelques semaines. Pas mal. D’autant que personne n’a encore mis les pieds chez lui.

Car le lieu cultive une part de secret. Il n’a pas d’adresse précise, juste une localisation. Les réservations ne peuvent se faire qu’en ligne?: Butler peut donc facilement annoncer qu’il n’y a pas de place. Tout est pris, tout le temps. Ce qui renforce encore l’attrait du lieu auprès des internautes. Ceci, associé au fait que les critiques élogieuses continuent de tomber, font grimper le restaurant à la 156e place.

Des plats surgelés tout-prêts
Par mail, « The Shed at Dulwich » reçoit des demandes de collaboration avec des restaurateurs, des offres d’emploi, des propositions de relations presse – et une société de production australienne propose même de venir tourner des images promotionnelles.

Six mois après son lancement, le faux restaurant reçoit la consécration suprême : la première place au classement des restaurants londoniens. Non sans avoir finalement accueilli, en novembre et pour une seule soirée, 10 « vrais » clients. De leur avoir servi des plats surgelés tout-prêts achetés au supermarché. Et de voir leurs « vrais » avis – pour la plupart favorables!- publiés sur TripAdvisor.

« The Shed at Dulwich » étant en tout cas en tête des établissements de la capitale, TripAdvisor finit par envoyer un mail de demande d’informations. Oobah Butler dévoile alors la supercherie. TripAdvisor reconnaît que ce n’est pas la première fois qu’il est confronté à un canular, mais que c’est la première fois que cela prend de telles proportions. « Et comme il n’y a aucun intérêt à créer un faux restaurant, ce n’est pas un problème que nous rencontrons régulièrement ». Une bonne nouvelle.

Chaussons aux Pommes

Dans la famille des pâtisseries régressives, demandez les chaussons aux pommes. Grands classiques des goûters d’enfant, ils font toujours l’unanimité à quatre heures, y compris chez les grands gourmands ! Pour les cuisiner maison, rien de bien compliqué : une pâte feuilletée pour le chausson croustillant, de la compote de pommes pour la garniture fruitée, il ne reste qu’à enfourner. On ose à peine vous parler du régal que constitue le chausson aux pommes sorti du four et croqué encore tiède…

Les ingrédients

    Pâte feuilletée inversée : (recette 1)

  • 300 g de farine
  • 150 g d’eau
  • 5 à 7 g de sel fin
  • 300 g de beurre ou beurre de tourage
  • 100 g de farine
  • ou pâte feuilletée classique : (recette 2)

  • 300 g de farine
  • 7 g de sel fin
  • 160 g d’eau
  • 230 g de beurre ou beurre de tourage
  • 100 g de farine
  • Compote de pommes : (recette 1)

  • 6 pommes (reinettes, royal gala, canada…)
  • 50 g de beurre
  • 50 g de sucre en poudre
  • vanille liquide
  • ou compote de pommes : (recette 2)

  • 6 pommes Golden
  • 150 g de cassonade blonde
  • 1 gousse de vanille
  • 2 g de cannelle en poudre (facultatif)

La préparation

  1. Pâte feuilletée inversée (à faire la veille) : Commencer par préparer tous les ingrédients.
  2. Détrempe : Disposer la farine en fontaine dans la cuve du batteur. Si vous ne disposez pas de batteur, ce travail peut se faire également à la main. Dans ce cas disposer la farine en fontaine sur le plan de travail. Ajouter le sel fin puis l’eau bien froide.
  3. Pétrir à vitesse minimum au crochet, le temps d’amalgamer la farine avec l’eau, puis accélérer la vitesse du batteur jusqu’à l’obtention d’une boule appelée « détrempe ». Dans le cas où vous faites le travail à la main, malaxer du bout des doigts. Incorporer petit à petit la farine afin d’obtenir une boule de pâte homogène.
  4. Retirer la pâte du bol du batteur et l’envelopper dans du papier papier film alimentaire.
  5. Laisser reposer au frais 30 minutes minimum. Cette détrempe peut également être réalisée la veille et ainsi reposer au frais toute la nuit.
  6. Préparation du beurre de tourage : Disposer la farine en fontaine. Ajouter le beurre ou beurre de tourage tempéré coupé en morceaux.
  7. Malaxer du bout des doigts jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Façonner ce beurre en un rectangle de 1 cm d’épaisseur.
  8. L’envelopper dans du papier film alimentaire et laisser poser au frais 30 minutes minimum.
  9. Tourage : Disposer le beurre de tourage sur le plan de travail fariné.
  10. L’abaisser sur toute sa longueur avec un rouleau à pâtisserie.
  11. Placer la détrempe préalablement aplatie et façonnée en un rectangle sur le beurre, bord à bord comme présenté sur la photo (la longueur de la détrempe doit faire la moitié de la longueur du beurre de tourage et ils doivent faire la même largeur).
  12. Rabattre la partie supérieure du beurre sur la détrempe puis la partie inférieur du beurre sur la détrempe. Le but étant d’envelopper la détrempe de beurre.
  13. Étaler la pâte dans la longueur sur 1 cm d’épaisseur environ.
  14. Premier tour double : Replier le quart supérieur de la bande de pâte vers le bas.
  15. Retirer l’excédent de farine avec une brosse à farine ou un pinceau pâtissier. Il faut s’appliquer à cette étape importante à chaque manipulation de la pâte, ceci afin de ne pas incorporer de la farine inutilement à la pâte et donc de fausser les proportions initiales.
  16. Replier le quart inférieur de la bande vers le haut.
  17. Il faut faire en sorte que les extrémités ne se rejoignent pas. Il faut laisser l’espace que je pointe du doigt. Il doit être d’environ 2 centimètres.
  18. Replier enfin la pâte en deux par la moitié.
  19. Vous venez d’effectuer un tour double (qui peut être considéré comme étant l’équivalent de 2 tours simples). On nomme ce pliage un « pliage en portefeuille ».
  20. Envelopper la pâte dans du papier film alimentaire et la laisser reposer au frais 30 minutes minimum.
  21. Disposer la pâte sur le plan de travail fariné, plis sur les côtés (comme présenté sur la photo).
  22. Second tour double : Abaisser la pâte dans la longueur sur 1 cm d’épaisseur. À noter que pour réaliser cette recette, l’usage d’un laminoir est tout à fait approprié.
  23. Replier le quart supérieur de la bande de pâte vers le bas.
  24. Replier le quart inférieur de la bande vers le haut.
  25. Il faut faire en sorte que les extrémités ne se rejoignent pas. Il faut laisser l’espace que je pointe du doigt. Il doit être d’environ 2 centimètres.
  26. Replier enfin la pâte en deux par la moitié. Vous venez d’effectuer le second tour double. Cette recette est composée au total de deux tours doubles et d’un tour simple.
  27. Envelopper la pâte dans du papier film alimentaire et la laisser reposer au frais 30 minutes minimum.
  28. Le tour simple : Disposer la pâte sur le plan de travail fariné, plis sur les côtés (comme présenté sur la photo).
  29. Abaisser la pâte dans la longueur sur 1 cm d’épaisseur.
  30. Plier le tiers de la bande de pâte vers le bas puis plier le tiers de la bande de pâte restante vers le haut. Les 3 couches doivent se superposer. Envelopper la pâte dans du papier film alimentaire et la laisser reposer au frais 30 minutes minimum.
  31. Votre pâte feuilletée inversée est terminée. Plus elle reposera au frais avant de l’utiliser, mieux ça sera. C’est pour ça que je préconise de la réaliser la veille de son utilisation.
  32. Compote de pommes : Préparer tous les ingrédients.
  33. Peler les pommes avec un éplucheur.
  34. Retirer le trognon avec la pointe du couteau ou un vide pomme.
  35. Faire ainsi avec toutes les pommes.
  36. Tailler les demi-pommes en morceaux de petites tailles et les placer dans une casserole avec le beurre coupé en morceaux.
  37. Ajouter un trait de vanille liquide et le sucre en poudre.
  38. Cuire à feu modéré en mélangeant régulièrement jusqu’à ce que les pommes deviennent compote. Compter environ 25 à 30 mn de cuisson à feu modéré.
  39. Une fois la compote cuite (les pommes s’écrasent) débarrasser la compote dans un récipient et laisser refroidir.
  40. Montage des chaussons : Abaisser la pâte feuilletée inversée. Celle-ci sort tout juste du frigo.
  41. Découper des formes ovales avec le découpoir chausson à poignée.
  42. Passer de la dorure faite d’un jaune d’oeuf battu avec une cuil. à soupe d’eau tempérée, sur le pourtour de la pâte à l’aide d’un pinceau. Eviter de faire des coulures.
  43. Déposer la compote de pommes aux centre du morceau de pâte.
  44. Replier le chausson en deux en faisant bien coïncider et adhérer les bords entre eux.
  45. Disposer les chaussons sur une plaque recouverte d’une toile Silpat.
  46. Dorer la surface totale des chaussons.
  47. Scarifier la surface des chaussons avec une lame de couteau.
  48. Cuire à four préchauffé chaleur tournante à 180°C pendant 30 minutes.
  49. 30 mn plus tard, lorsque les chaussons sont bien dorés et cuits (pour vérifier la cuisson le dessous du chasson doit être cuit) retirer la plaque du four.
  50. Appliquer au pinceau, à la surface des chaussons, en fine couche un peu de sirop de sucre de canne.
  51. Remettre la plaque dans le four chaud pendant 1 mn.
  52. Retirer du four et laisser refroidir.

Filet Mignon au Boursin et Champignons

Les ingrédients

  • Filet mignon de porc (500 g)
  • Champignons de Paris (200 g)
  • Boursin (1 pot)
  • Crème fraîche (200 ml)
  • Vin blanc sec (100 ml)
  • Ail (2 gousses)
  • Beurre (pour la cuisson)
  • Sel, poivre
  • Persil frais (pour la garniture)

La préparation

  1. Nettoyez et émincez les champignons de Paris.
  2. Dans une poêle, faites chauffer un peu de beurre et faites dorer le filet mignon de porc de tous les côtés. Réservez.
  3. Dans la même poêle, ajoutez un peu de beurre si nécessaire et faites revenir les champignons émincés avec l’ail écrasé.
  4. Déglacez la poêle avec le vin blanc sec et laissez réduire légèrement.
  5. Ajoutez le Boursin et la crème fraîche dans la poêle, mélangez jusqu’à obtenir une sauce crémeuse.
  6. Remettez le filet mignon dans la poêle et laissez mijoter à feu doux jusqu’à ce qu’il soit cuit à votre goût.
  7. Assaisonnez avec du sel et du poivre selon votre goût.
  8. Servez le filet mignon au Boursin et aux champignons, garni de persil frais haché.

John Stith Pemberton

Né le 8 juillet 1831 à Knoxville, en Géorgie, John Stith Pemberton est entré dans l’histoire en tant qu’inventeur de l’une des boissons les plus populaires au monde : le Coca-Cola. Décédé le 16 août 1888 à Atlanta, sa vie fut marquée par l’innovation et la transformation d’une simple idée en un phénomène global.
 
John Pemberton, issu d’une famille modeste avec son père James Clifford Pemberton et sa mère Martha L. Gant, a montré très tôt un intérêt pour la chimie et la médecine. Après avoir terminé ses études au Wesleyan College, il a choisi de poursuivre une carrière en pharmacie, une décision qui allait s’avérer révolutionnaire.
 
En 1853, il épousa Ann Eliza Clifford Lewis. Le couple eut un fils, Charles Ney Pemberton, qui fut plus tard impliqué dans les affaires de son père. La vie familiale de Pemberton, bien qu’importante pour lui, était souvent éclipsée par ses expériences et découvertes en pharmacie.
Avant de créer sa recette mondialement célèbre, Pemberton avait déjà fait preuve d’innovation dans le domaine pharmaceutique. En effet, il fut un des premiers à formuler ce qu’on appelle des « sodas médicinaux », des boissons conçues pour soulager divers maux en utilisant des extraits de plantes.
 
L’histoire de Coca-Cola commence réellement dans les années 1880, lorsque Pemberton cherchait à créer un remède contre les maux de tête et la fatigue. Le contexte était celui d’une Amérique en pleine transformation, où l’urbanisation et le changement de mode de vie créaient de nouveaux besoins chez les citoyens.
 
La première version de ce qui deviendra le Coca-Cola était initialement une boisson alcoolisée à base de vin de coca, connue sous le nom de « French Wine Coca ». Toutefois, avec l’introduction des lois de prohibition à Atlanta en 1886, Pemberton a été contraint de reformuler sa boisson pour en retirer l’alcool, remplaçant le vin par un sirop sucré mélangé à de l’extrait de feuille de coca et à de la noix de kola, d’où le nom Coca-Cola.
 
Le nouveau breuvage fut d’abord vendu en pharmacie comme un remède exotique pour divers maux, mais son goût unique et rafraîchissant en fit rapidement une boisson appréciée à sa propre valeur. Pemberton n’avait pas les moyens de commercialiser massivement son invention, mais il a vu le potentiel de son produit. Il s’est associé avec des hommes d’affaires locaux et a commencé à vendre le sirop aux pharmacies de la région, où il était mélangé à de l’eau gazeuse et servi au comptoir.
 
Malheureusement, Pemberton ne verra pas le succès mondial de son invention. Affaibli par des années de dépendance à la morphine, une conséquence de blessures subies pendant la guerre de Sécession, il vendit les parts restantes de son entreprise à Asa Candler, un entrepreneur local. Candler fut celui qui transforma Coca-Cola en un géant mondial de l’industrie des boissons, utilisant des techniques de marketing innovantes pour rendre la marque synonyme de rafraîchissement et de plaisir.
 
Pemberton mourut en 1888, laissant derrière lui une boisson qui deviendrait un symbole de la culture américaine et un produit consommé par des millions de personnes dans le monde. Sa vie et son œuvre restent un témoignage de l’ingéniosité et de l’entrepreneuriat, démontrant comment une simple idée peut évoluer pour devenir une partie intégrante de la vie quotidienne globale.

Tartare de bœuf

Les ingrédients

  • 700 g de viande de bœuf hachée (rond de gîte ou gîte à la noix)
  • 1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
  • 1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne
  • 2 cuillères à soupe de câpres
  • 6 cornichons fins
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à soupe de sauce Worcestershire
  • Huile d’olive
  • 4 jaunes d’œufs
  • 2 échalotes
  • Quelques brins de ciboulette
  • Quelques gouttes de Tabasco

La préparation

  1. Ciseler très finement 2 échalotes, 6 cornichons fins et 2 cuillères à soupe de câpres. Déposer le tout dans un saladier puis ajouter 1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon, 1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne, 1 cuillère à soupe de jus de citron, 1 cuillère à soupe de sauce Worcestershire.
  2. Arroser d’un généreux filet d’huile d’olive, saler et poivrer la sauce.
  3. Déposer alors 700 g de viande de bœuf haché (préalablement par votre boucher ou bien à la minute à l’aide d’un couteau bien aiguisé).
  4. Bien mélanger la viande dans la sauce afin de la répartir uniformément.
  5. Servir dans 4 assiettes de façon équitable et déposer un jaune d’œuf au sommet de chaque tartare.
  6. Terminer en parsemant de ciboulette ciselée et servir bien frais avec des frites maison.

Financiers

Les ingrédients

  • 25 g de farine fluide
  • 75 g de sucre
  • 37.5 g de beurre
  • 1/4 c.à.c d’extrait de vanille
  • 1/2 petite pincée de sel
  • 25 g d’amandes en poudre
  • 2 blancs d’oeuf

La préparation

  1. Préchauffe le four à 200°C (thermostat 6-7).
  2. Beurre le moule à financiers (ou moule à madeleines, si tu n’as pas de moule à financiers).
  3. Mélange dans un récipient la poudre d’amandes, le sucre, la farine fluide et la vanille.
  4. Monte les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et ajoute-le au mélange précédent.
  5. Fais fondre le beurre dans une casserole et ajoute-le à la pâte.
  6. Verse dans le moule et mets au four 15 à 20 min. Demande à un adulte de démouler les financiers à la sortie du four.
  7. Bon appétit !

Teurgoule

La teurgoule quelquefois appelée torgoule ou tergoule) est une spécialité culinaire de Normandie.
Elle se déguste souvent chaude avec la fallue, une brioche normande, et du cidre.
Le fait que les ingrédients – riz et cannelle – de ce dessert typiquement normand ne soient nullement originaires de Normandie est dû au fait qu’ils faisaient partie du butin capturé par les corsaires normands au xviie siècle sur les galions espagnols en provenance du Nouveau Monde1. Aujourd’hui, la cannelle est quelquefois omise au profit d’une gousse de vanille, de caramel, de zestes d’agrume confits ou même d’une feuille de laurier.

Les ingrédients

  • 2 litres de lait entier
  • 180 g de riz rond (riz à dessert)
  • 200 g de sucre en poudre
  • 50 g de beurre
  • 1 gousse de vanille
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 pincée de sel

La préparation

  1. Dans un saladier en terre, mettre le riz à rincer à l’air clair avec les pierres de sucre.
  2. Ajouter une cuillère à café de cannelle en poudre, deux cuillères à soupe de vanille liquide et une cuillère à soupe de caramel, bien remuer.
  3. Faire chauffer les deux litres de lait jusqu’à ébullition et les verser doucement sur la préparation, bien remuer, pendant tout ce temps faire préchauffer le four à 150°.
  4. Couper le beurre en petit morceaux et les mettre sur le dessus de la préparation, bien répartis.
  5. Enfourner et laisser cuire tranquillement 3 heures, laisser refroidir dans le four la porte ouverte, .
  6. Se garde plusieurs jours.

Tarte aux oignons, lardons et fromage blanc

Les ingrédients

  • Oignons, taillés en fines tranches
  • Lardons
  • 1 pâte brisée
  • Œufs
  • Crème
  • Fromage blanc
  • Assaisonnements au choix

La préparation

  1. Peler et tailler en fines tranches les oignons.
  2. Rissoler les oignons avec les lardons dans une poêle, remuer continuellement avec une spatule en bois.
  3. Préchauffer le four à 180 °C.
  4. Étaler la pâte brisée sur un plan de travail fariné, puis installer dans le fond d’un moule à tarte recouvert de papier sulfurisé.
  5. Percer le fond de tarte à l’aide des dents d’une fourchette.
  6. Dans un bol spacieux, fouetter les œufs puis incorporer la crème, le fromage blanc et les assaisonnements tout en fouettant.
  7. Placer les oignons et les lardons sur le fond de tarte puis recouvrir avec la préparation au fromage blanc.
  8. Enfourner la tarte pendant 35 minutes.

Milles napolitains

Les ingrédients

  • 500 ml de lait Migliaccio napolitain
  • 500 ml eau
  • 300 gr ricotta
  • 250 gr sucre
  • 200 gr semoule
  • 4 oeufs
  • 40 gr beurre
  • 1 zeste d’orange et de citron
  • 1 cuillère à café arôme fleur d’oranger
  • 1 sachet vanilline

La préparation

  1. Dans une casserole, faire chauffer le lait et l’eau
  2. Ajouter le zeste de citron et d’orange, sans atteindre le point d’ébullition
  3. Retirez le zeste d’agrumes
  4. Ajouter ensuite le beurre et mélanger.
  5. Remuer jusqu’à ce que le beurre fonde
  6. Saupoudrer la semoule
  7. Mélanger avec un fouet à main jusqu’à ce que le mélange épaississe
  8. Verser le tout dans un plat allant au four et laisser refroidir
  9. Cassez les œufs dans un bol et ajoutez le sucre
  10. Fouetter au fouet électrique jusqu’à ce que le mélange soit gonflé et mousseux
  11. Ajouter la ricotta tamisée, la vanille et l’arôme de fleur d’oranger, et continuer à mélanger au fouet en mélangeant les ingrédients jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  12. Ajouter la semoule au mélange à base d’œufs et mélanger le tout
  13. Vérifier la consistance qui doit être lisse et crémeuse
  14. Bien mélanger
  15. Beurrez un moule de 26 cm de diamètre et chemisez-le d’une feuille de papier sulfurisé. Verser le mélange dans le moule
  16. Niveler la surface avec une spatule. Cuire au four statique à 200°C pendant 1 heure.
  17. Lorsque la surface est bien colorée, sortez les milles du four et laissez-les refroidir pendant au moins deux heures
  18. Décorer de sucre glace

Millefeuille à la crème

Les ingrédients

  • 350 g de café au lait
  • 150 g de crème pour les desserts
  • 3 oeufs
  • 80 g de sucre
  • 40 g de fécule
  • 1 sachet de vanilline
  • 450 g de pâte feuilletée
  • Sucre en poudre

La préparation

  1. Versez le lait dans un bol et ajoutez l’arôme, le sucre, la fécule et les œufs. Portez à ébullition et ajoutez la vanille. Laissez ensuite refroidir avec du film alimentaire.
  2. Étalez la pâte et saupoudrez-la de chocolat. Cuire au four à 190° pendant 25 minutes. Pliez et coupez votre millefeuille en rectangles

Crème brûlée

Les ingrédients

  • 100 g de sucre
  • 5 jaunes d’œuf
  • 50 cl de crème fleurette
  • 1 gousse de vanille

La préparation

  1. Environ 4 ramequins à crème brûlée individuels, fouettez 5 jaunes d’œufs avec 100 g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne bien mousseux. Fendez une gousse de vanille en 2 et grattez-en l’intérieur avec un couteau.
  2. Déposez les graines récupérées directement dans le saladier et mélangez. Ajoutez progressivement 50 cl de crème fleurette et mélangez énergiquement au fouet. Versez la crème dans les ramequins et passez-les au four préchauffé à 100°c ( jusqu’à 140°c selon la puissance de votre four) pendant environ 1 heure.
  3. Laissez refroidir à température ambiante puis placez au réfrigérateur pendant environ 2 heures pour que la crème soit bien figée. Il existe 3 façons de caraméliser une crème brûlée après l’avoir saupoudrée de cassonade : Utiliser un chalumeau de cuisine.
  4. Passer les crèmes quelques instants sous le grill du four très chaud (si vous choisissez cette option, placez les crèmes au congélateur 15-20 minutes avant de les caraméliser).
  5. Utiliser un fer rond chauffé vendu dans certains kits avec les ramequins. Pour finir Bien sûr, ne brûlez vos crèmes qu’au moment de servir. Si vous le faites à l’avance, la crème perdra tout son craquant.

Canestrelli

Les ingrédients

  • 150g farine tout usage
  • 100g fécule de maïs
  • 150g beurre
  • 75g sucre
  • 3 jaunes d’oeufs bouillis
  • 1 cuillère à soupe sucre vanillé
  • 1 zeste de citron
  • sucre en poudre pour décorer

La préparation

  1. Préchauffer le four à 180°C/350°F.
  2. Dans un grand bol, fouetter la farine avec le sucre en poudre, la fécule de maïs, le zeste de citron et la vanille.
  3. Ajoutez le beurre au mélange et travaillez-le avec vos doigts jusqu’à ce que des miettes grossières se forment.
  4. Passez les jaunes d’œufs dans une petite passoire et mélangez-les à la pâte. Formez un disque avec la pâte, enveloppez-le dans du plastique et placez-le au réfrigérateur pendant 30 minutes.
  5. Abaisser la pâte sur 0,5 cm d’épaisseur et découper des formes de fleurs.
  6. Faites cuire les biscuits sur une plaque à biscuits pendant 20 à 25 minutes. Saupoudrer de sucre en poudre avant de servir.

Charlotte aux Framboises et Mousse Légère

La Charlotte aux Framboises est un classique indémodable de la pâtisserie française, une symphonie de saveurs où la douceur des framboises rencontre la légèreté d’une mousse aérienne. Notre recette réinventée offre une expérience gustative inoubliable, mêlant tradition et créativité. Découvrez comment la simplicité des ingrédients se transforme en un dessert d’exception.

Les ingrédients

  • 2 barquettes de framboises fraîches
  • 16 à 18 madeleines moelleuses
  • 300 g de crème liquide entière (30% MG)
  • 340 g de mascarpone onctueux
  • 260 g de coulis de framboise intense
  • 1 cuillère à café de vanille liquide
  • 45 g de sucre glace fin
  • 1 grande feuille de gélatine bovine (3 g)
  • Biscuits à la cuillère tendres
  • Un petit bol de lait frais

La préparation

  1. Création de la Base
    Disposez les madeleines sur le contour d’un cercle à pâtisserie de 20 cm pour former une base solide et parfumée.
    Imbibez les biscuits à la cuillère de lait et placez-les au fond pour une texture moelleuse.
  2. Mousse Onctueuse au Mascarpone
    Dans un bol, combinez le mascarpone, la crème, le sucre glace et la vanille. Battez jusqu’à obtenir une mousse épaisse et aérienne.
  3. Intégration du Coulis de Framboise
    Faites tremper la gélatine dans l’eau froide, puis dissoudre dans le coulis de framboise tiède pour une incorporation facile.
    Mélangez le coulis avec la préparation de mascarpone pour une mousse homogène et savoureuse.
  4. Montage et Finition
    Versez la moitié de la mousse dans le cercle à pâtisserie. Ajoutez des framboises et insérez des madeleines verticalement pour créer une structure élégante.
    Complétez avec le reste de la mousse, lissez la surface et laissez reposer au réfrigérateur pendant une nuit pour une tenue parfaite.
  5. Décoration et Présentation
    Avant de servir, décorez la Charlotte avec des framboises fraîches et des feuilles de menthe pour un contraste de couleurs et de saveurs.
    Temps de Préparation: 30 minutes | Temps Total: 30 minutes + repos nocturne

Tarte Tropézienne

La vraie tarte tropézienne est née en 1955 dans les cuisines d’Alexandre Micka, pâtissier d’origine polonaise. Plusieurs versions circulent, avec crème pâtissière, crème chiboust, crème diplomate ou encore crème mousseline. Aujourd’hui, je teste la recette de mon magazine Fou de Pâtisserie et la présente comme la vraie recette de la tarte tropézienne Alexandre Micka.
Une douce brioche saupoudrée de sucre cristallisé et généreusement garnie d’une mousseline crémeuse passée dans la cuisine!

Les ingrédients

    Pour la brioche :

  • 300 g de farine
  • 15 g de levure de boulanger
  • 3 œufs + 1 jaune d’œuf pour la dorure
  • 4 g de sel
  • 150 g de beurre
  • 45 g de sucre en poudre
  • 1 citron
  • 100 g de sucre grain
  • Pour la crème pâtissière:

  • 50 cl de lait
  • 1 gousse de vanille
  • 3 jaunes d’œufs
  • 75 g de sucre en poudre
  • 60 g de farine
  • 2 cuillères à soupe de fleur d’oranger
  • Pour la chantilly :

  • 125 g de crème fraîche à fouetter (crème fleurette)
  • 1 cuillère à soupe de sucre glace

La préparation

  1. La veille, préparer la pâte à brioche. Mettre dans le bol du robot la farine, le sel, le sucre en poudre, la levure et les œufs.
    Mixer pendant environ 5 min.
  2. Ajouter le beurre mou et le zeste de citron.
  3. Mixer à nouveau pendant 5 min.
  4. Mettre au réfrigérateur couvert d’un linge toute la nuit.
  5. Le lendemain, étaler la pâte sur environ 1,5 cm d’épaisseur et 20 cm de diamètre. Mettre dans un moule à manquer.
  6. Laisser lever la pâte couverte d’un linge à température ambiante pendant 2 heures.
  7. Préparer la crème pâtissière
  8. Mettre le lait à bouillir avec la gousse de vanille fendue en 2.
  9. Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
  10. Dans un saladier, blanchir les jaunes d’œufs et le sucre en poudre en fouettant énergiquement.
  11. Ajouter la farine, puis verser le lait bouillant dessus en remuant au fouet et bien mélanger.
  12. Ajouter 2 cuillères à soupe de fleur d’oranger et mélanger.
  13. Remettre le tout à cuire dans la casserole pendant 3 min, dès la reprise de l’ébullition tout en mélangeant.
  14. Une fois la crème cuite et épaissie, la verser sur une plaque, la recouvrir d’un film alimentaire (pour conserver l’humidité) et la faire refroidir rapidement.
  15. Quand la brioche a bien levé au bout de 2 heures, badigeonner d’un jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau et saupoudrer de sucre grain. Enfourner à four préchauffé à 180°C pendant 30 min environ.
  16. Une fois la brioche cuite, la sortir du four et laisser refroidir puis la couper en 2 dans l’épaisseur.
  17. Préparer la chantilly. Mettre au congélateur le bol du robot, le fouet et la crème fraîche pendant 5 min.
  18. Monter la crème à vitesse moyenne et constante, à moitié prise ajouter le sucre glace, augmenter la vitesse jusqu’à ce que la crème soit ferme. Réserver au frais.
  19. Quand la crème pâtissière a refroidi, la mélanger avec la chantilly.
  20. A l’aide d’une poche à douille, dresser la crème sur le disque de brioche, refermer avec l’autre disque, saupoudrer de sucre glace et réserver au frais jusqu’au moment de servir.

Pâtes carbonara

Aujourd’hui, nous vous proposons de préparer des pâtes à la sauce carbonara. Simples à faire, mais aussi faciles à réchauffer au micro-ondes, on ne s’en lasse pas. Après avoir tranché sur l’utilisation des spaghetti ou des rigatonis, on oublie la crème fraiche. Par contre, on bat les œufs directement avec le parmesan râpé. Si vous en avez, vous pouvez mélanger avec un peu de pecorino. Lors de l’étape de l’égouttage, gardez quelques cuillerées d’eau de cuisson. Avec cette astuce, vous allez lier les pâtes et la sauce carbonara faite à la maison. Pour la garniture, nous avons choisi le guanciale, mais vous pouvez le remplacer par une barquette de lardons. Dès la première bouchée de cette assiette de pâtes carbonara, vous allez avoir la nette impression de voyager en Italie…mais sans avoir pris l’avion.

Les ingrédients

  • 400 g de spaghetti ou spaghetti
  • 4 oeufs
  • 200 g de parmesan ou 100 g de parmesan + 100 g de pecorino
  • 150 g de guanciale ou lardons nature
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel ou sel fin
  • Poivre du moulin

La préparation

  1. Faites chauffer une cuillerée d’huile dans une petite poêle anti-adhésive, versez-y le dés de guanciale (ou les lardons).
    Laissez-les rissoler quelques minutes.
  2. Cassez les œufs dans un grand saladier.
  3. Ajoutez-y une petite pincée de sel.
  4. Poivrez abondamment.
  5. Mélangez à l’aide d’un fouet.
  6. Ajoutez peu à peu le parmesan râpé.
  7. Commencez à battre avec une fourchette ou avec un fouet.
  8. Faites bouillir un grand volume d’eau dans une grande casserole.
    Dès que l’eau bout, salez-la et plongez-y les pâtes. Laissez-les cuire le temps indiqué sur le paquet en les mélangeant de temps en temps.
    Pendant la cuisson des pâtes, récupérez avec une petite louche un peu d’eau de cuisson des pâtes et réservez-la dans un bol.
  9. Une fois les pâtes égouttées, versez-les immédiatement encore chaudes dans le saladier avec la sauce.
  10. Ajoutez les lardons.
  11. Remuez-les bien et si vous trouvez que c’est un peu sec, vous pouvez ajouter une ou deux cuillerées d’eau de cuisson des pâtes que vous avez préalablement réservées afin de délayer légèrement la sauce qui enrobe les pâtes et la rendre ainsi plus crémeuse.
  12. Poivrez abondamment, saupoudrez avec un peu de parmesan râpé selon les goûts. Passez à table aussitôt.

Cyril Lignac à la tête d’une nouvelle émission de cuisine sur M6

Cyril Lignac, une des personnalités culinaires préférée des français débarque bientôt sur nos petits écrans avec un tout nouveau concept d’émission. Il sera rejoint par d’autres visages familiers. Nous vous expliquons tout sur ce nouveau concept.

Cyril Lignac est connu pour sa carrière impressionnante, que ce soit ces multiples restaurants, ou bien de nombreux partenariats avec des marques.

Il a aussi participé à des émissions culinaires qui ont rencontré beaucoup de succès telles que Mon gâteau est le meilleur de France, l’Académie des gâteaux, ou encore Tous en cuisine.

Le chef s’apprête maintenant à lancer une émission avec un tout nouveau concept : Ma recette est la meilleure de France. Animée par le chef légendaire, elle est prévue pour une diffusion quotidienne en fin d’après-midi sur la chaîne M6.

Le concept de l’émission
Pour ce nouveau programme. Cyril Lignac et son équipe voyageront à travers différentes régions de France à la recherche des meilleures recettes amateurs.

Dans cette compétition, les participants sont invités à présenter leurs créations culinaires, qu’elles soient sucrées, salées ou revisitant des plats régionaux. C’est une occasion de montrer la diversité de la gastronomie française tout en mettant en avant des plats traditionnels ou plus innovants.

Une équipe en or
Cyril Lignac sera en bonne compagnie. En effet, un trio d’experts se joint à lui. Stéphanie Le Quellec, chef doublement étoilée et ancienne gagnante de Top Chef, apportera son expertise tandis que François-Régis Gaudry, critique culinaire bien connu, apportera son regard intransigeant sur la technique des participants.

Non seulement cette nouvelle émission pourra vous inspirer pour tester de nouvelles recettes, mais vous découvrirez sûrement des manières inattendues de cuisiner. Avec un concours rempli de suspens, l’émission promet d’être pleine de retournements !

Poulet caramelisé à la sauce piquante sriracha

Les ingrédients

    Pour le poulet
  • 4 blancs de poulet
  • 30 g de fécule de maïs Maïzena
  • Huile de tournesol
  • Pour la sauce

  • 25 g de sucre
  • 24 cl d’eau
  • 5 c. à s. de sauce soja
  • 3 c. à s. de miel
  • 2 c. à s. de sauce pimentée Sriracha
  • 2 c. à s. de fécule de maïs Maïzena
  • 2 c. à s. d’eau froide
  • 1 c. à s. d’ail haché
  • Pour servir

  • 300 g de riz cuit

La préparation

  1. Versez la sauce sriracha dans une casserole.
  2. Ajoutez la sauce soja.
  3. Ajoutez l’ail haché.
  4. Ajoutez le sucre, le miel, l’eau et remuez. Amenez le mélange à ébuillition à feu moyen.
  5. Mélangez ensemble les 2 cuillères à soupe de Maizena et les 2 cuillères à soupe d’eau. Ajoutez à la casserole et remuez jusqu’à épaississement. Réduire à feu doux.
  6. Mélangez les dès de poulet avec la Maïzena.
  7. Versez dans une poêle l’huile de tournesol, ajoutez les dés de poulet et faites-les revenir.
  8. Retournez-les et faites-les cuire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
  9. Ajoutez la sauce et mélangez afin de bien enrober les dès de poulet.
  10. Saupoudrez de flocons de piment concassés ou de graines de sésame si vous le souhaitez et servez avec du riz chaud.

Pâtes à la sauce au bleu

Les ingrédients

  • 125 g Saint Agur
  • 4 à 6 cuillères à soupe crème fraîche
  • 40 g beurre
  • 400 g Pâtes longues ou courtes
  • 1 pincée Poivre
  • 1 cuillère à soupe Pignons de pins

La préparation

  1. Couper le fromage bleu en petits dés.
  2. Dans une casserole, faire fondre le fromage. Faire chauffer à feu doux, le tout, en mélangeant petit à petit. Rajouter la crème et le beurre doux pour obtenir une sauce onctueuse et lisse. Ajoutez le poivre selon vos goûts.
  3. Faire cuire les pâtes (au choix), les égoutter et les verser dans la casserole dans laquelle vous avez préparé la sauce.
  4. Parsemer de pignons de pin dorés à la poêle juste avant de déguster. C’est prêt !

McFlurry aux M&M’s

Entrez dans l’univers sucré et coloré du McFlurry aux M&M’s, une concoction qui éveille les sens et fait pétiller les papilles. Cette délicatesse, combinant la douceur crémeuse de la glace avec le croquant chocolaté des M&M’s, est plus qu’un simple dessert; c’est une expérience enchanteresse.

Les ingrédients

  • 260 ml de Crème Liquide Entière (30% MG): La base onctueuse qui apporte la texture veloutée.
  • 100 g de Mascarpone: Pour une richesse inégalée et une douceur accrue.
  • 1 cuillère à café de Vanille Liquide: Une touche aromatique qui éveille le mélange.
  • 280 g de M&M’s: Des éclats de joie chocolatés pour une explosion de goût.
  • 45 g de Sucre Glace: La douceur subtile qui équilibre les saveurs.

La préparation

  1. Préparation du Socle Crémeux:
    Dans un récipient réfrigéré, versez la crème, le mascarpone, la vanille et le sucre glace.
    Fouettez avec vigueur jusqu’à obtenir une consistance épaisse et aérienne, signe que le mélange a doublé de volume.
  2. L’Alchimie des M&M’s:
    Concassez grossièrement les M&M’s, laissant libre cours à la variété des couleurs et des textures.
    Réservez une portion de la crème montée pour la décoration finale et gardez-la au frais.
  3. Fusion des Saveurs:
    Intégrez avec délicatesse les M&M’s concassés au mélange crémeux, en prenant soin de garder quelques morceaux pour l’ornementation.
    Avec une spatule, mélangez lentement pour marier les saveurs tout en préservant la texture aérienne.
  4. Dressage et Finalisation:
    Transvasez la préparation dans une poche à douille, puis remplissez élégamment des verrines.
    Coiffez de la crème montée réservée, créant un contraste visuel et gustatif attrayant.
    Parsemez les M&M’s restants, ajoutant une note de couleur et de croquant.
  5. Le Repos du Chef-d’œuvre:
    Réfrigérez le tout au moins 2 heures, permettant aux arômes de s’entrelacer parfaitement.
    Durée de l’Odyssée

Asperges blanches panées au parmesan et œufs à la coque

Les asperges panées remplacent les habituelles mouillettes de pain beurré pour sublimer vos œufs à la coque.

Les ingrédients

  • 1 botte d’asperges blanches
  • 100 g de farine
  • 75 g de chapelure
  • 50 g de parmesan râpé
  • Sel ou sel fin
  • 6 oeufs

La préparation

  1. Lavez les asperges, retirez les extrémités puis pelez les tiges des asperges.
    Plongez-les dans de l’eau bouillante salée pendant 5 minutes. Vérifiez la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau. Elles doivent être cuites mais encore légèrement fermes.
  2. Pendant ce temps, versez la farine et un peu de sel dans une assiette, battez 2 oeufs dans une autre assiette puis mélangez le parmesan râpé et la chapelure dans une troisième assiette.
  3. Retirez les asperges de l’eau bouillante à l’aide d’une écumoire et déposez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant.
    Préchauffez votre four à 180°C.
    Passez les asperges dans la farine, tapotez pour retirer l’excédent puis passez-les dans l’œuf battu et enfin, dans le mélange chapelure et parmesan.
    Mettez-les au fur et à mesure sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson.
    Enfournez pour 18 à 20 minutes. Elles doivent être dorées.
  4. Avant la fin de la cuisson, faites cuire les 4 oeufs restants à la coque.
    Servez les asperges avec les œufs à la coque.

Œufs cocotte façon petits nids

Pour une entrée originale, un brunch ou pour Pâques, cette recette d’œufs cocotte façon petits nids fera son petit effet ! Aussi originale que savoureuse, elle est réalisée avec des pommes de terre, des carottes et du fromage râpé. Une idée du Marché de Léopold qui plaira au plus grand nombre.

Les ingrédients

  • 300 g de pommes de terre
  • 1 carotte
  • 100 g de fromage râpé
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 6 + 1 œufs bio fermiers
  • 1 cuil. à café d’ail semoule
  • 1 cuillère à soupe d’herbes fraiches ciselées
  • sel / poivre

La préparation

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Laver et éplucher les pommes de terre et la carotte puis les râper.
  3. Dans un saladier, mélanger les légumes râpés avec le fromage puis ajouter la farine, l’ail, les herbes et l’œuf battu. Saler et poivrer. Mélanger à nouveau.
  4. Presser la préparation à l’aide d’une fourchette ou des mains afin d’enlever un maximum d’eau.
  5. Disposer la préparation dans des moules à muffin en formant des nids.
  6. Mettre au four pendant 30min en surveillant de temps en temps puis sortir lesnids.
  7. Laisser refroidir les nids avant de les démouler.
  8. Casser un œuf dans chaque nid.
  9. Remettre au four jusqu’à ce que l’œuf soit cuit (15/20min).

Gâteau moelleux aux pommes

Les ingrédients

  • 4 Pommes
  • 170g Farine
  • 3 Oeufs
  • Beurre pour le moule
  • 1 cuil. à soupe Jus de citron
  • 180g Sucre en poudre
  • 125g Beurre ramolli
  • Farine pour le moule
  • 2 cuil. à café Extrait de vanille liquide
  • 0,5 sachet Levure chimique
  • 1 cuil. à soupe Sucre cristallisé(pour la finition)
  • 1 pincée Sel

La préparation

  1. Cassez les œufs en séparant les jaunes des blancs. Dans une jatte, fouettez le beurre avec le sucre et l’extrait de vanille jusqu’à obtention d’une pommade.
  2. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Incorporez les jaunes d’œufs un à un, puis tamisez ensemble la farine et la levure et incorporez-les.
  3. Montez les blancs en neige ferme avec la pincée de sel, puis incorporez-les progressivement : d’abord un peu pour détendre la pâte, puis le reste à la spatule.
  4. Pelez et épépinez les pommes, coupez-les en cubes et citronnez-les pour les empêcher de noircir. Incorporez-les à la pâte. Beurrez et farinez un moule à manqué, puis versez-y la pâte. Enfournez pour 45 min.
  5. À la sortie du four, saupoudrez de sucre cristallisé et laissez tiédir quelques minutes avant de démouler.

Croquettes de volaille truffées à la montpelliéraine

La préparation

  1. Faire rissoler dans une sauteuse 150 g de beurre, 100 g environ de jambon coupé en petits dés.
  2. Ajouter 100 g de farine, mélanger le tout, laisser rissoler quelques instants.
  3. Verser un litre de lait bouillant en travaillant avec fouet, vivement, de façon à obtenir une crème très légère.
  4. Incorporer 500 g de volaille hachée et 200 g de truffes; lier avec deux oeufs battus et crème fraîche si possible. Verser dans une plaque et laisser refroidir.
  5. Dresser gros comme une grosse noix des portions de cet appareil sur une table de marbre saupoudrée de chapelure.
  6. Passer chaque portion de croquette dans une anglaise (entendre chapelure appliquée après un passage dans un oeuf battu), rouler en forme de bouchon ou poire.
  7. Au moment de servir, plonger plusieurs croquettes dans une friture bouillante, retirer une fois frit et servir très chaud sur un plat entouré de persil frit.

Sauce Mcdonald’s Pour Big Mac

Les ingrédients

  • 4 cuillères à soupe de mayonnaise
  • 2 cuillères à soupe de ketchup
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • 1 cuillère à café de vinaigre blanc
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1/2 oignon, finement haché
  • 1/2 cornichon, finement haché
  • Sel et poivre, au goût

La préparation

  1. Dans un bol moyen, combinez la mayonnaise, le ketchup, la moutarde, le vinaigre blanc et le sucre. Mélangez bien jusqu’à ce que la sauce devienne homogène.
  2. Intégrez l’oignon et le cornichon préalablement hachés à la sauce. Remuez le mélange pour bien incorporer tous les ingrédients.
  3. Assaisonnez la sauce avec du sel et du poivre selon votre goût. Il est important de goûter la sauce à ce stade et d’ajuster les assaisonnements si nécessaire pour obtenir le profil de saveur parfait.
  4. Couvrez le bol avec un film plastique ou un couvercle et laissez reposer la sauce au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes. Ce temps de repos permet aux saveurs de se fondre et de s’intensifier, donnant à la sauce sa caractéristique distinctive.

Note

Laisser reposer la sauce au réfrigérateur avant de l’utiliser permet aux arômes de mieux se marier et de créer une saveur plus riche et plus profonde, similaire à celle que l’on retrouve dans les restaurants.

Bouchées de Concombre au Thon

Les ingrédients

  • 2 concombres anglais, pour leur croquant et leur faible teneur en pépins
  • 200g de thon en conserve de qualité, égoutté
  • 100 ml de mayonnaise légère, pour une onctuosité sans lourdeur
  • 1 oignon rouge moyen, finement haché, pour une touche de piquant
  • Sel de mer fin et poivre noir fraîchement moulu, au goût
  • Quelques brins de ciboulette ou d’aneth, pour une note aromatique

La préparation

  1. Préparation des Concombres : Lavez soigneusement les concombres et coupez-les en rondelles d’environ 1 cm d’épaisseur. Disposez-les sur un plateau, légèrement espacées.
  2. Mélange au Thon : Dans un bol moyen, combinez le thon égoutté, la mayonnaise légère, et l’oignon rouge haché. Mélangez jusqu’à obtenir une consistance homogène. Assaisonnez de sel et de poivre selon votre goût.
  3. Assemblage : À l’aide d’une petite cuillère, déposez une généreuse portion du mélange au thon sur chaque rondelle de concombre. Veillez à ne pas surcharger pour maintenir l’équilibre des saveurs.
  4. Finalisation : Garnissez chaque bouchée avec un petit brin de ciboulette ou d’aneth. Cette touche verte ne se limite pas à la décoration ; elle apporte une fraîcheur aromatique qui rehausse le goût du thon et du concombre.
  5. Service : Servez immédiatement après la préparation pour garantir le croquant du concombre. Ces bouchées sont parfaites comme entrée légère ou comme partie d’un assortiment d’amuse-bouches lors de vos réceptions.

Muffins Express

Les ingrédients

  • 120g de beurre
  • 300g de farine
  • 120g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 120 ml de lait
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 1 pincée de levure chimique
  • 2 œufs
  • 50g de chocolat

La préparation

  1. Commencez par casser le chocolat en morceaux.
  2. Dans un bol, mélangez le beurre ramolli, la farine, le sucre, le sel, le lait, le sucre vanillé, la levure chimique et les œufs. Assurez-vous d’obtenir une pâte homogène.
  3. Versez la pâte dans des moules à muffins préalablement beurrés ou garnis de caissettes en papier.
  4. Répartissez les morceaux de chocolat sur le dessus de la pâte, les enfonçant légèrement.
  5. Préchauffez le four à 180°C et faites cuire les muffins pendant 20 à 25 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient dorés et que la lame d’un couteau insérée au centre en ressorte propre.