Riz au lait et raisins

Les ingrédients :

  • 500 g de riz
  • 1 l de lait
  • 200 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 1 gousse de vanille
  • 1/2 sachet de raisins secs trempés et ramollis dans l’eau

La préparation :

  1. Lavez le riz. Mettez-le dans la marmite. Arrosez-le d’1/2 l d’eau. Portez à ébullition, à petit feu, salez.
  2. Dès que l’eau est absorbée, ajoutez le lait et poursuivez la cuisson pendant 15 min.
  3. Ajoutez le sucre, la vanille coupée en 2 dans le sens de la longueur et les raisins égouttés. Mélangez.
  4. Laissez cuire en tournant souvent jusqu’à l’absorption complète du lait.

Riz au lait et mangue

Les ingrédients :

  • 1 mangue
  • 25 cl de lait entier
  • 20 cl de crème liquide
  • 150 g de riz rond
  • 120 g de sucre
  • 1 gousse de vanille

La préparation :

  1. Dans une casserole, mettez le lait à chauffer avec la crème liquide et la moitié du sucre, à feu moyen.
  2. Rincez rapidement le riz à l’eau froide et égouttez-le. Ajoutez le riz à la préparation lait-crème.
  3. Fendez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur. Grattez les grains au dessus de la casserole.
  4. Laissez cuire à feu doux, pendant 30 min. Puis, laissez refroidir. Coupez des petits dés de mangue
  5. Dans les verrines, mettez un fond de dés de mangue, puis le riz au lait.
  6. Recouvrez avec 2/3 de petits dés de mangue.

Dans ton boul Ronald


McDonalds perd une bataille juridique avec le chef Jamie Olivier, qui a prouvé que la nourriture qu’ils vendent n’est pas apte à être ingérée parce qu’elle est hautement toxique.

Le chef Jamie Oliver a gagné une bataille contre la plus grande chaîne de malbouffe qui existe dans le monde. Une fois qu’Oliver a montré comment les hamburgers sont faits, McDonalds, la franchiseuse a annoncé qu’elle allait changer la recette.
D’après Oliver, les parties grasses de la viande sont « lavées » avec de l’hydroxyde d’ammoniac puis utilisées dans la confection du « gâteau » de viande pour remplir le burger. Avant ce processus, selon le présentateur, cette viande était déjà impropre à la consommation humaine.

Oliver, chef militant radical, qui a assumé une guerre contre l’industrie alimentaire, dit : nous parlons de viandes qui auraient été vendues comme nourriture pour chiens et après ce processus, des êtres humains sont servis. En dehors de la qualité de la viande, l’hydroxyde d’ammonium est nuisible à la santé. Oliver dit à ceci : « Le processus de la merde rose ».
Quel être humain en bonne santé mettrait un morceau de viande trempée dans de l’hydroxyde d’ammonium dans la bouche d’un enfant ?

Dans une autre de ses initiatives Oliver a montré comment les nuggets de poulet sont faits : Après avoir sélectionné les « meilleures parties », les autres : graisse, pellets, cartilages, viscères, os, tête, pattes, sont soumises à un liquéfié séparation mécanique. C ‘ est l’euphémisme qu’utilisent les ingénieurs dans la nourriture, puis cette pâte rose par le sang, est déodorée, décolorée, réodorisée et repeinte, capée dans des mélcocha farinacea et frit, c’est réhabilitée dans des huiles généralement partiellement hydrogénées, c’est-à-dire toxiques.

Aux États-Unis, Burger King et Taco Bell ont déjà abandonné l’utilisation d’ammonium dans leurs produits. L’industrie alimentaire utilise l’hydroxyde d’ammonium comme agent anti-microbien, ce qui a permis à McDonalds d’utiliser dans ses hamburgers de la viande d’entrée impropre à la consommation humaine.

Panna cotta au kiwi

Aujourd’hui, on partage avec vous des panna cotta ultra gourmands avec des biscuits à la cuillère, des kiwis et un bon coulis d’ananas pour plus de gourmandise.

Les ingrédients :

  • 10 biscuits à la cuillère
  • 50 cl de crème liquide
  • 60 g de sucre
  • 3 feuilles de gélatine
  • 1 gousse de vanille
  • 3 kiwis
  • 0,5 ananas

La préparation :

  1. Epluchez les kiwis et coupez-les en dés.
    Coupez l’ananas en morceaux et mixez-le jusqu’à obtenir un coulis.
  2. Faites tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pendant 10 minutes environ pour les faire ramollir.
  3. Versez la crème liquide dans une casserole.
    Fendez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur et grattez les graines à l’aide d’un petit couteau au-dessus de la casserole.
  4. Ajoutez le sucre, mélangez et portez à ébullition.
    Retirez la casserole du feu, couvrez et laissez infuser 2 minutes.
    Egouttez la gélatine et ajoutez-la dans la casserole en mélangeant pour la faire fondre. Laissez un peu tiédir.
  5. Coupez chaque biscuit à la cuillère en deux et placez-les au fond de 4 verres de présentation.
  6. Disposez par-dessus les biscuits les dés de kiwi en les tassant légèrement.
  7. Versez la crème sur les dés de kiwi et mettez au frais pendant 4 heures.
  8. Après les 4 heures de pause, versez le coulis d’ananas sur la panna cotta.
  9. Servez aussitôt.

Camembert rôti et sa couronne de pâte feuilletée

Le fromage n’a pas de saison et même en été on en profite ! Avec Bon Ap’, découvrez une recette de camembert rôti accompagné d’une pâte feuilletée farcie à la purée de pommes de terre. Un délice à partager à l’heure de l’apéro ou à déguster en entrée avec une bonne salade !

Les ingrédients :

  • 1 camembert
  • 1 kg de pommes de terre
  • 3 c.à.s de crème fraîche
  • 1/2 bouquet de ciboulette
  • 1 échalote
  • 4 tranches de jambon cru
  • 2 pâtes feuilletées rondes
  • Sel et poivre

La préparation :

  1. Dans un saladier, placez les pommes de terres bouillies et écrasez-les à l’aide d’une fourchette. Ajoutez les ingrédients suivants : crème fraîche, le sel, le poivre, la ciboulette, l’échalote et le jambon. Mélangez.
  2. Recouvrez une plaque de cuisson de papier sulfurisé et déposez-y une des pâtes feuilletées. Étalez votre purée jusqu’à environ 1,5cm des extrémités de la pâte afin de former un anneau.
  3. Posez par-dessus la deuxième pâte. Scellez les deux pâtes à l’aide de vos doigts, puis faites de petits trous sur les bords grâce aux dents d’une fourchette. Pressez ensuite au centre de votre pâte afin de former une cuvette.Camembert rôti et sa couronne de pâte feuilletée.
  4. Faites des coupures séparées entre elles d’environ 2,5 cm. Mettez ensuite tous les morceaux coupés vers le haut de façon à ce que la contenance soit visible. Badigeonnez toute la surface de la préparation avec du jaune d’œuf.
  5. Découpez un cercle et faites une croix dans le camembert.
  6. Faites cuire l’ensemble durant 40 minutes à 200°C. C’est prêt !

Rouleaux de printemps au saumon fumé

Le goi cuon, beaucoup plus connu sous le nom de rouleaux de printemps Vietnamien, est un des plats les plus appréciés dans le monde. Frais et sain aux multiples saveurs, le rouleau de printemps constitue un plat idéal pour les beaux jours et ici on vous le présente avec des crudités et du saumon fumé pour changer du rouleau de printemps classique.

Les ingrédients :

  • 8 galettes de riz
  • 8 tranches de saumon fumé
  • 80 g de vermicelles de riz ou nouilles de riz
  • 100 g de carottes râpées
  • 50 g de pousse de soja
  • 8 feuilles de salades vertes
  • Sauce soja

La préparation :

  1. Coupez les feuilles de salade en gros morceaux.
  2. Plongez la vermicelle de riz dans de l’eau chaude pendant 2 minutes puis égouttez-la.
  3. Coupez les tranches de saumon en deux.
  4. Préparez un saladier d’eau tiède et un torchon humidifié qui va servir de plan de travail.
    Trempez les galettes de riz dans l’eau tiède (l’une après l’autre) et égouttez-les sur votre torchon.
  5. Disposez un morceau de salade et une tranche de saumon pliée en deux.
  6. Ajoutez un peu de vermicelles de riz, des carottes râpées et des pousses de soja sur le début de la galette.
  7. Repliez les bords de votre galette pour couvrir la garniture.
  8. Roulez l’ensemble délicatement afin d’obtenir un rouleau de printemps.
  9. Dégustez vos rouleaux de printemps de suite avec la sauce soja ou une sauce de votre choix.

Fromage frais maison


Si vous avez 1 litre de lait, du yaourt et un demi citron, vous pouvez préparer le meilleur fromage fait maison

Sur vos tartines, en salade, ou dans vos pâtes, le fromage frais accompagne tous vos repas avec brio en y ajoutant une délicieuse touche crémeuse.

Si l’on retrouve plusieurs sortes de fromages frais sur le marché, rien ne bat le fromage frais fait maison avec amour.

En sus d’être succulent, ce dernier est très facile à préparer et peut être réalisé en utilisant seulement du lait, un yaourt et du jus de citron.

Dans cet article, nous partageons avec vous une superbe recette pour préparer votre fromage frais à la maison très facilement et rendre tous vos amis jaloux.

Vous raffolez de fromage mais n’avez jamais eu le courage de tenter d’en préparer chez vous de peur de le rater ? Pas d’inquiétude, il n’y a rien de plus facile que de concocter votre fromage frais à la maison.

Voici une recette très facile qui fera de vous la star de l’apéro en utilisant seulement 3 ingrédients.

Pourquoi le fromage frais est bon pour vous

* Une vraie mine de protéines
Vous avez sous doute remarqué que les mordus de la musculation avaient tendance à consommer beaucoup de fromage frais, et ce n’est pas pour rien ! Les fromages frais contiennent jusqu’à 36% de protéines essentielles à l’organisme, à la reconstitution de nos cellules et à la production d’anticorps qui nous protègent contre les maladies.

* Une précieuse source de calcium
Si le lait est connu pour être riche en ce précieux minéral, le fromage frais excelle également de par sa teneur en calcium. En mangeant du fromage frais, vous protégez et renforcez non seulement vos os mais également vos dents.

* Un allié minceur
Les fromages frais sont très souvent recommandés par les diététiciens et nutritionnistes aux personnes souhaitant perdre quelques kilos car ils apportent de précieux nutriment à votre corps et vous procurent une sensation de satiété sans vous faire prendre de poids. De plus, son délicieux goût assouvit les fringales et vous évite tout écart.

* Un accompagnement versatile
Du petit déjeuner au dîner, en passant par le goûter et l’apéro, le fromage frais accompagne brillamment tous vos repas et peut être utilisé pour préparer une grande variété de plats exquis et riches en nutriments.

* Il est facile à concocter à la maison
Un grand avantage du fromage frais est que vous pouvez très facilement le concocter chez vous et obtenir à la fois la garantie d’un encas 100% naturel et la satisfaction d’avoir préparé votre propre fromage.

Les ingrédients :

  • Un litre de lait de brebis
  • Un yaourt nature bio sans sucre
  • 1 demi citron d’origine biologique.

Il existe également la version vegan de cette recette. Il vous suffit de remplacer le lait par un mélange de lait de coco et de lait d’amande et le yaourt par des capsules de probiotiques.

La préparation :

  1. Commencez par faire chauffer votre lait dans une casserole pendant 15 minutes sur feux doux sans pour autant le porter à ébullition
  2. Pendant que votre lait chauffe, pressez le jus d’un demi-citron à l’aide d’un presse agrume si vous en avez ou bien en utilisant une fourchette
  3. Retirez votre lait du feu lorsque les 15 minutes se seront écoulées et intégrez-y progressivement le yaourt nature et le jus de citron
  4. Mélangez pendant quelques secondes, puis laisser reposer votre mélange pendant au moins 3 heures
  5. Une fois les 3 heures écoulées, prenez votre gaze de coton hydrophile et pliez la plusieurs fois sur elle-même avant de la placer dans une casserole ou dans un récipient
  6. Filtrez votre mélange à l’aide de votre gaze de manière à ce que le petit-lait passe dans la casserole et qu’il n’y reste que la partie caillée. N’hésitez pas à bien presser pour que tout le lactosérum passe dans la casserole
  7. Placez votre gaze de coton contenant la partie caillée dans un autre récipient et mettez-le au frigo pendant au moins 30 minutes avec un poids dessus
  8. Sortez ensuite votre gaze de coton et ouvrez-la pour assaisonner votre fromage à l’aide de sel si vous le souhaitez, puis placez-le dans le moule de votre choix
  9. Remettez votre fromage au réfrigérateur dans son moule pendant encore 8 heures et le tour est joué !

Terrine de saumon fumé aux herbes

Les ingrédients :

  • 10 tranches Fines de saumon fumé
  • 200g Ricotta
  • 150g Fromage blanc
  • 200g Mascarpone
  • 1Bouquet d’aneth
  • 80g Câpres
  • 4cuil. à soupe Huile d’olive
  • Sel & Poivre

La préparation :

  1. Rincez les brins d’aneth, puis égouttez-les et épongez-les avec un papier absorbant. Équeutez et ciselez-en les 3/4. Hachez les 3/4 des câpres très finement.
  2. Mélangez la ricotta avec le fromage blanc et le mascarpone. Incorporez l’aneth ciselé et les câpres hachés. Ajoutez l’huile, salez, poivrez et mélangez.
  3. Superposez le saumon et la préparation à l’aneth et aux câpres par couches, dans une petite terrine tapissée de film étirable, en le retaillant aux dimensions de celle-ci.
  4. Couvrez de film et placez 12 h au frais.
  5. Démoulez la terrine, retirez le film puis décorez avec l’aneth et les câpres réservés. Servez en tranches.

Gratin de courgettes de mamie

Les ingrédients :

  • 1 cuillère à soupe de crème fraiche
  • 1 oeuf
  • 1 courgette
  • du fromage rapé

La préparation :

  1. Mélanger la crème fraiche à l’oeuf battu et l’ajouter aux dés de courgette préalablement cuite à l’eau.
  2. Assaisonner.
  3. Ajouter le fromage rapé et faire gratiner

Le fromage pourrait rendre aussi accro que la cigarette, l’alcool ou la drogue

Aimez-vous le fromage ? En France, le fromage fait partie intégrante des repas. Un morceau de chèvre, de comté, de camembert ou de bleu avec du bon pain et un verre de vin c’est tellement traditionnel ! Pourtant, selon une étude, le fromage rendrait accro !

Des études avaient prouvé que le fromage était bon pour la mémoire et même recommandé au petit-déjeuner… Mais est-ce que l’amour des Français pour les fromages serait en fait une addiction ? Selon une édude de l’Université du Michigan publiée dans la National Library of Medicine , le fromage, tout comme l’alcool, le tabac et les drogues dures, rendrait accro.

Leur étude a porté sur les habitudes alimentaires de 500 étudiants. Le plat n°1 consommé par ces derniers est la pizza, recouverte évidemment de fromage. La dépendance que créé le fromage vient en fait du processus de transformation de l’aliment.

Cela vaut pour tous. Plus un aliment va être gras et transformé, plus les chercheurs ont noté qu’il allait généré des comportements alimentaires addictifs. L’addiction alimentaire serait également selon l’étude un résultat de comportements inscrits dans nos gènes qui nous ferait aimer particulièrement les graisses d’origine animale.

Concernant le fromage, les scientifiques ont indiqué qu’il contient en plus de la caséine. Cette protéine libère au moment de la digestion des opiacés appelés casomorphines. Cameron Wells, un diététicien américain qui a participé à cette étude, a expliqué au Los Angeles Times :

« Les casomorphines jouent vraiment avec les récepteurs de la dopamine et déclenchent cet élément de dépendance. »

Tout ça c’est très intéressant, mais est-ce que cette addiction au fromage est dangereuse ? Non si la consommation se fait avec modération, notamment pour son impact sur le taux de cholestérol. À choisir, préférez également des fromages locaux, plutôt que ultra transformés.