Étoile de Noël

Les ingrédients :

  • 200g de farine
  • 300g de farine t45
  • 30g de beurre
  • 20g de sucre
  • 130g de lait
  • 100g d’eau tiède
  • 7g de levure déshydratée
  • une pincée de sel
  • 1 œuf
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • le zeste d’un citron
  • 300g de nutella (pour garnir le gâteau)
  • 1 œuf (pour dorer le gâteau)

Brioche Suisse aux pépites de chocolat

La brioche suisse est une viennoiserie garnie de crème pâtissière et de pépites de chocolat très répandue dans les boulangeries. On les retrouve parfois sous le terme « drops » qui veut dire pépites en anglais. Désormais vous allez pouvoir la préparer facilement à la maison grâce à notre recette en pas à pas.

Les ingrédients :

    Pour la pâte

  • 300 g de farine
  • 10 g de levure de boulanger fraîche
  • 3 oeufs
  • 165 g de beurre
  • 30 g de sucre en poudre ou sucre semoule
  • 1 c. à c. rase(s) de sel ou sel fin
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • Pour la crème pâtissière

  • 2 jaunes d’oeuf
  • 75 g de sucre
  • 25 cl de lait
  • 20 g de fécule de maïs
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 25 g de beurre
  • 50 g de pépites de chocolat
  • Pour le sirop

  • 50 g de sucre en poudre ou sucre semoule
  • 5 cl d’eau
  • 1 c. à s. d’eau de fleur d’oranger

La préparation :

  1. La pâte
    Versez la farine dans un saladier. Creusez en puits, versez au centre la levure préalablement mélangée avec une cuillère à café d’eau.
    Ajoutez le sucre, le sucre vanillé, le sel, les œufs et le beurre coupé en dés.
  2. Mélangez le tout à la main. La pâte est collante, c’est normal.
    Mettez la pâte sur un plan de travail fariné et pétrissez énergiquement pendant 10 minutes, afin que la pâte soit ferme. Formez une boule, remettez-la dans le saladier. Couvrez d’un torchon et laissez lever 1 heure à l’abri des courants d’air. Réservez ensuite 2 heures dans le réfrigérateur.
  3. La crème pâtissière
    Faites chauffer le lait dans une casserole, afin qu’il soit frémissant.
    Dans un bol, fouettez les jaunes d’œufs, le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez la maïzena, fouettez puis versez petit à petit le lait frémissant, tout en fouettant.
    Reversez dans la casserole puis fouettez sur feu doux afin de faire épaissir la crème.
    Laissez tiédir, ajoutez le beurre, fouettez, couvrez et réservez.
  4. Les brioches
    Après le temps de pause de la pâte, farinez généreusement le plan de travail. Étalez la pâte sur 5 mm d’épaisseur en forme de rectangle, à l’aide d’un rouleau.
  5. Avec un couteau, égalisez les bords de la pâte afin qu’ils soient bien réguliers.
  6. Badigeonnez la moitié inférieure du rectangle de pâte avec la crème pâtissière.
  7. Parsemez de pépites au chocolat.
  8. Rabattez la partie de la pâte sans crème sur la partie garnie. Donnez un léger coup délicat de rouleau.
  9. Découpez dans la pâte 10 rectangles de 3 cm de large.
  10. Déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laissez lever pendant 1 heure à température ambiante.
    Préchauffez le four à 180°C.
    Badigeonnez les brioches avec un jaune d’œuf battu, enfournez pour 15 minutes.
    Pendant la cuisson des brioches préparez le sirop en faisant bouillir l’eau et le sucre. Laissez refroidir, ajoutez l’eau de fleur d’oranger, mélangez et réservez.
  11. Une fois cuites, sortez les brioches du four, puis à l’aide d’un pinceau badigeonnez-les de sirop.
  12. Laissez refroidir avant de déguster.

Pourquoi manger du chocolat peut vous rendre plus intelligent

Quoi de mieux que d’allier l’utile à l’agréable… Des chercheurs de l’Université de l’Illinois ont établi que manger du chocolat ou boire un bon verre de cacao serait bénéfique à notre cerveau.

C’est une (très) bonne nouvelle pour tous les amateurs de cacao et les aficionados de la tasse de chocolat chaud au petit-déjeuner. Selon une étude publiée dans la revue scientifique Nature le 24 novembre, consommer cette petite douceur sucrée nous rendrait en effet plus intelligent.

Comment ? Le chocolat contient des molécules de flavonoïdes. Ces pigments végétaux de la famille des polyphénols aideraient à booster nos capacités cognitives. On vous explique.

Une étude en « double aveugle »
Les flavonoïdes, des antioxydants d’exception présents dans la fève de cacao, favorisent la circulation du sang, renforcent nos vaisseaux sanguins et nous protègent contre les maladies vasculaires… Ils seraient en outre capables de nous rendre « plus intelligents », en nous « protégeant contre le vieillissement cognitif », selon les auteurs de l’étude parue dans Nature.

Pour le démontrer, ces chercheurs américains et anglais de l’Université de l’Illinois ont fait passer des tests cognitifs à 18 jeunes adultes en bonne santé et non-fumeurs.

Après avoir préparé deux boissons à base de cacao (acheté en grande surface), l’une très riche en flavanols, l’autre beaucoup moins, les chercheurs les ont distribuées aux participants de façon aléatoire et « en double aveugle ». Objectif : ne pas influencer les scientifiques ni les participants, et éviter ainsi d’avoir un résultat biaisé.

Deux heures après la consommation de ces boissons, les scientifiques sont ensuite passés à la dernière étape de leur expérience en faisant respirer aux participants de l’air contenant 5 % de dioxyde de carbone (soit 100 fois plus que la concentration normale dans l’air). Une technique qui a pour effet d’augmenter le flux sanguin vers le cerveau et permettant ainsi de tester la réactivité du système vasculaire cérébral.

Un cerveau mieux oxygéné
Une fois tout ce protocole mis en place, l’équipe de chercheurs a enfin pu mesurer l’impact de la consommation de flavanols sur le cerveau. Pour ce faire, ils ont observé l’oxygénation dans le cortex frontal des participants, « une région du cerveau qui joue un rôle clé dans la planification, la régulation du comportement et la prise de décision ».

Le constat fut sans appel : les participants ayant consommé la boisson la plus concentrée en flavanols ont eu une réponse d’oxygénation cérébrale plus forte et plus rapide que ceux ayant consommé la boisson la moins concentrée.

« Les niveaux d’oxygénation maximale étaient plus de trois fois plus élevés chez ceux ayant consommé le cacao à haute teneur en flavanols, et la réponse d’oxygénation était environ une minute plus rapide », précise Catarina Rendeiro, co-autrice de l’étude, dans le blog de l’Université de l’Illinois.

Bénéfique pour les « tâches cognitives difficiles »
Après avoir ingéré la boisson plus concentrée en flavanols de cacao, les participants ont en outre obtenu de meilleurs résultats aux tests cognitifs les plus difficiles auxquels ils ont été soumis. Ils ont notamment subi le test « Stroop », censé évaluer l’attention d’un candidat malgré la présence d’un élément « interférent ».

Ils ont dû par exemple réaliser le test du « bon mot » dans un temps imparti, où il leur était demandé de nommer la couleur dans laquelle était écrit un mot, alors même que le mot désignait une autre couleur. Par exemple, le mot « rouge » écrit en bleu.

Les participants ayant ingéré la plus forte consommation de flavanols ont ainsi résolu correctement ces tests complexes « 11 % plus rapidement qu’ils ne le faisaient au départ sans avoir consommé la boisson » ou « par rapport à ceux ayant consommé une boisson moins riche en flavanols ».

Il n’y avait cependant aucune différence notable de performance sur les tâches les plus faciles, ce qui suggère que « les flavanols pourraient être bénéfiques uniquement lors de tâches cognitives plus difficiles », conclut Catarina Rendeiro.

L’entreprise Mars a publié un brevet pour fabriquer du chocolat… qui ne fond pas

Malgré le plaisir qu’elle procure aux gourmands, la nature fondante du chocolat reste problématique pour les industriels de la confiserie. Elle complique notamment le stockage, le transport ou la manipulation des produits. L’entreprise Mars aurait trouvé une solution sous la forme d’une recette de chocolat capable de supporter, sans fondre, des températures pouvant aller jusqu’à 37 degrés Celsius.

Le géant de la confiserie Mars aurait découvert le secret du chocolat qui ne fond pas, ou en tout cas qui fond moins vite que le produit traditionnel. L’entreprise a déposé un brevet international concernant cette innovation. Le document officiel rendu public le 28 février dernier indique que les chercheurs de l’entreprise ont effectué plusieurs tests au cours desquels leur formule de chocolat n’a commencé à fondre qu’à 32,7, puis 35 et enfin 37,7 degrés Celsius, rapporte le média Food & Wine.

Des explications accompagnant le brevet précisent que la température de fonte habituelle du chocolat avoisine 30 degrés Celsius. Mars aurait réussi sa prouesse en remplaçant le beurre de cacao – traditionnellement utilisé dans la fabrication du chocolat – par un polyol naturel aux caractéristiques bien particulières. La substance possède un point d’ébullition qui atteint, voire dépasse, les 40,5 degrés Celsius, permettant de retarder le seuil de fonte.

Difficultés de stockage, transport et manipulation
Food & Wine note cependant que la nature exacte du polyol utilisé n’a pas été précisée par Mars. L’entreprise qui possède les marques M & M’s, Mars, Snickers, Twix ou encore Bounty n’a pas non plus communiqué sur la date de sortie des confiseries fabriquées avec ce nouveau chocolat. La nature des produits qui bénéficieront de cette innovation n’est pas davantage connue.

Le créateur de la barre chocolatée explique par ailleurs avoir mis au point un emballage composé de plusieurs couches, un procédé ralentissant également la fonte du chocolat. Dans son brevet, le groupe met pourtant en avant l’importance de « la capacité du chocolat à fondre rapidement et entièrement afin de procurer au consommateur une expérience alimentaire grasse et agréable« . Mais il met également en avant des problématiques en matière de stockage, de transport et de manipulation, particulièrement dans les pays chauds.

Tarte BOUNTY

Vous allez kiffer cette tarte Bounty super facile à refaire à la maison, gros succès alors à vous de jouer avec peu d’ingrédients en plus !

– 200 g de chocolat noir à pâtisser
– 120 g de crème de coco
– 200 g de biscuits sablés de votre choix
– 50 g de beurre ou huile de coco
– 100 g de noix de coco râpée
– 200 g de lait concentré sucré*

Mousse au chocolat et caramel au beurre salé

Les ingrédients :

  • 100 g de sucre
  • 40 g de beurre salé
  • 20 cl de crème liquide
  • 200 g de chocolat au lait
  • 3 œufs
  • 2 caramels au beurre salé.

La préparation :

  1. Faire fondre le sucre avec 2 cuillères à soupe d’eau de manière à faire un caramel. Dès que le mélange blondit, incorporer le beurre. Retirer du feu et verser la crème. Remettre sur le feu en remuant pour obtenir un caramel lisse. Hors du feu, ajouter le chocolat en morceaux et remuer jusqu’à ce qu’il fonde. Laisser tiédir.
  2. Casser les œufs, séparer les jaunes des blancs. Incorporer les jaunes au chocolat. – Monter les blancs d’œufs en neige ferme. Les incorporer délicatement au mélange ci-dessus. Mettre dans des petits pots ou dans des ramequins, puis placer au réfrigérateur 2 heures minimum. Au moment de servir, dresser avec les caramels au beurre salé émincés.

Gâteau aux 3 chocolats

Les ingrédients :

  • 3 œufs
  • 90 g de sucre fin
  • 90 g de farine
  • 45 cl de crème entière
  • 125 g de chocolat pralinoise
  • 125 g de chocolat blanc à pâtisser
  • 125 g de chocolat au lait à pâtisser
  • 1 brique de crème pâtissière

La préparation :

  1. Réaliser une génoise: battre au fouet les œufs et le sucre; le mélange doit quadrupler, ensuite Incorporer délicatement la farine tamisée petit à petit. Fariner un moule à génoise puis déposer le mélange
  2. Mettre au four chaud (180) pendant 35 minutes.
  3. Monter 450 ml de crème liquide entière au fouet électrique afin d’obtenir une chantilly.
  4. Faire fondre 150 g de chocolat au lait au micro-ondes.
  5. Prélever 1/3 de la chantilly et mélanger délicatement au chocolat fondu.
  6. Procéder de même avec le chocolat pralinoise et le chocolat blanc.
  7. Poser la génoise sur un plat et l’entourer d’ un cercle à pâtisserie.
  8. Humidifier légèrement à l’aide de café.
  9. Déposer la mousse au chocolat au lait et mettre une heure au frigo pour faire prendre.
  10. Procéder de même avec le chocolat pralinoise et le chocolat blanc, Mettre au frigo et déguster de préférence le lendemain

Décorer à votre convenance de chocolats de couleurs différentes ou de copeaux de chocolat…
Servir chaque part sur un lit de crème pâtissière.

Churros

Les ingrédients :

  • 150g de farine
  • 150g d’eau
  • 2 pincées de sel fin
  • 1 œuf entier
  • 1 pincée de sucre
  • huile de tournesol
  • sucre cristal
  • 120g de chocolat noir coupés en morceaux
  • 100g de crème liquide entière
  • 90g de lait entier
  • 30g de sucre

La préparation :

  1. Dans une casserole, portez à ébullition l’eau avec le sel fin. Ajoutez la farine hors du feu, faites dessécher à l’aide d’une maryse. Hors du feu, ajoutez l’œuf et continuez à mélanger avec la maryse. Versez dans une poche munie d’une douille cannelée.
  2. Dans une casserole, faites bouillir le lait, la crème et le sucre, versez sur les morceaux de chocolat dans un saladier. Mélangez au fouet ou mixez et laissez de côté.
  3. Pochez l’appareil dans la friture à 180°C et laissez colorer jusqu’à ce que cela soit bien doré. Égouttez sur un papier absorbant. Sucrez et servez avec la sauce chocolat.

Recette Bounty maison Chocolat Noix de coco

Des bounty maison ! C’est une recette super facile et rapide. Une préparation à base de noix de coco et de lait concentré enrobée d’un mélange chocolat noir et au lait.

Continue reading »

Gâteau au chocolat mi-cuit par Pierre Hermé

Les ingrédients :

  • 250 g de beurre doux à température ambiante
  • 180 g de sucre
  • 200 g d’oeufs
  • 70 g de farine tamisée En direct des producteurs sur Logo Pourdebon
  • 250 g de chocolat noir Guanaja fondu

La préparation :

  1. Mélangez dans l’ordre les ingrédients et versez le tout dans un moule à cake classique beurré et fariné.
    Faites cuire à 180°C pendant 30 à 35 minutes et laissez refroidir.

  2. Pierre Hermé recommande d’accompagner ce délicieux gâteau d’oranges confites. À déguster sans modération !